Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Au Jonc en 1900_499

Au Jonc en 1900_499

29 juillet 1900
J. Dauer
Claire Bärtschi-Flohr

La famille Archinard pose devant le château.
De gauche à droite et de bas en haut :
Marguerite (1883-1959), la plus jeune des filles, Jeanne Louise Bret (?-1912), la maman, Jean-Louis Archinard dit du Jonc, (1851-1916), le père, et Alice (1884-1954), l'aînée des filles, qui deviendront pour nous "Les Tatas".
Eugène Henri dit Marco (1886-1940), Théodore (1881-1953) et Jean-Louis (le premier-né porte toujours ce prénom) (1879-1953), les trois fils, du plus jeune au plus âgé.

Photo obligeamment prêtée par Isabelle Cujean-Archinard, petite fille de Marco.

« Jean-Louis Archinard du « Grand-Pré », 1827-1900, le père de celui présent sur la photo, marié à Jeanne-Françoise Schott, possédait un grand domaine au Grand-Pré.

Ingénieur agronome, passionné d'agriculture, il aimait tester de nouvelles espèces. Il a été président du Cercle des Agriculteurs de Genève, membre de l'Institut National genevois, de la Société des Arts de Genève, etc.

Il avait une orangerie (chemin de l'Orangerie) et avait mis des orangers au Jonc.

Il achète le domaine du Jonc le 12.12.1878, cadeau de mariage de son fils aîné, le plus grand domaine d'un seul tenant disponible à l'époque.

Il se livre à de nombreux essais de cultures, notamment de plantes fourragères et comestibles, ainsi que d'arbres fruitiers. Il s'occupe aussi d'aviculture, élevant une race de poules alors peu connues dite "coucou de Malines".

Le domaine s'étend alors sur près de 35 hectares, situés presque essentiellement sur la commune du Grand-Saconnex......"

Son fils, Jean-Louis (1851-1916) poursuit l'exploitation du domaine mais il en confie assez rapidement la gestion à son fils Théodore.
(renseignements obtenus par des entretiens avec les petits enfants Archinard, dont Henri Archinard (1922-2011) et rédigés par Denise Roux et Béatrice Archinard en 2002.

Le domaine a été grignoté peu à peu par les infrastructures de l'aéroport de Cointrin.

Sur
memoire-grand-saconnex.org/sit...Jonc.pdf
vous pouvez consulter un pdf d'une brochure très intéressante parue en 2008.

voir aussi :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/19826/http://www.notrehistoire.ch/photo/view/19829/
Lire aussi mon article :

http://www.notrehistoire.ch/article/view/330/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,047
4,892
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.