Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:13:27

Beethoven - Ouverture Léonore N° 3 - Josef Krips - LSO

1 janvier 1960
Gil Frossard

CYCLE BEETHOVEN AVEC LE LONDON SYMPHONY ORCHESTRA

Josef Krips cite dans ses mémoires:

« Nous avons continué jusqu'en 1960 nos cycles Beethoven annuels (Josef Krips a été le chef titulaire du London Symphony Orchestra de 1950 à 1954). Au cours des dix années, les plus grands solistes jouèrent avec nous: Menuhin, Milstein, Schneiderhan, Stern, Backhaus, Curzon, Firkusny. Arrau, Rubinstein et Glenn Gould ont même donné les cinq concertos pour piano. J'avais déjà invité deux fois à Buffalo ce jeune pianiste canadien. Glenn Gould est, à mon avis, un des plus grands pianistes de notre temps, si ce n'est le plus grand. Il possède la technique la plus parfaite, mais on oublie quand on l'entend: sa musique coule comme un « golfstream »...

En même temps que notre dernier cycle Beethoven à Londres, la maison américaine Everest fit un enregistrement intégral des symphonies et des ouvertures célèbres (Léonore N° 3, Egmont, Fidelio, Coriolan). Etant donné que la perfection n'existe pas sur cette terre, les disques ne représentent pas quelque chose de définitif. Je crois tout de même que mes enregistrements de Beethoven sont vraiment réussis. Ils furent très bien accueillis par la presse et ils se vendent toujours. Dix ans ont passé toutefois et j'espère avoir mûri. Je trouverais intéressant d'enregistrer une nouvelle fois ces symphonies. Certaines choses seraient autres, rien d'essentiel, mais il y aurait sûrement des différences, exactement comme il en existe entre divers concerts. Cela arrive aussi quand on donne un programme identique quatre fois dans la même semaine. Est-ce qu'il n'en va pas ainsi de tous les artistes ?...

Josef Krips - Pas de musique sans amour, Souvenirs, publiés par Harrietta Krips, trad. Georges Athanasiadès, 584 p. avec près de 200 photographies et illustrations, Éditions Saint-Augustin à Saint-Maurice - Suisse, (2e édition), 2004.

Curieusement, et contrairement à l'intégrale des symphonies de Beethoven, les 4 ouvertures enregistrées durant les mêmes sessions que l'intégrale des symphonies (12 au 16 janvier et 12 mai au 3 juin 1960, au Walthamstow Assembly Hall à Londres) ne sont jamais parues sur CD.

Je vous propose un transfert de mon disque vinyl « Everest 3461 » de l'Ouverture Léonore N° 3, interprétée donc par le London Symphony Orchestra sous la direction de Josef Krips.

( L'enregistrement est - conformément à la législation suisse - libre de droits, la première diffusion ayant eut lieu il y a plus de 50 ans, et le compositeur - et autres ayants droits - décédés il y a plus de 70 ans.)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Gil Frossard
23 contributions
15 août 2013
501 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
4 galeries
00:13:27
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,617
6,675
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.