Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Fête fédérale de lutte à Neuchâtel

juillet, 1908
[Gabriel Henri Chaisse ?]
Bibliothèque de la Ville de La Chaux-de-

Original : film 35 mm nitrate (51 m), noir/blanc, muet

Fête fédérale de lutte et de jeux alpestres (Eidgenoessisches Schwing und Aelpler Fest in Neuchâtel) est le plus ancien film neuchâtelois conservé. D'une durée exceptionnelle pour l'époque (presque 30 minutes), ce film fut longtemps considéré comme perdu avant qu'une archive berlinoise n'en retrouve un fragment. Celui-ci fut remis au Département audiovisuel en 2011. La filmographie neuchâteloise recense quelques films plus anciens (le premier date de 1901) dont nous n'avons toutefois aucune trace matérielle à ce jour.

La Fête fédérale de lutte eut lieu à Neuchâtel du samedi 25 au lundi 27 juillet 1908, devant l'Eglise catholique de Notre-Dame, qui avait été inaugurée en 1906. Ce fut «la première fête de lutte sur territoire welche». Opposé à Hans Stucki, c'est Albrecht Schneider qui emporta la couronne de roi de la lutte. La fête comportait également les travaux de gymnastique de l'Ancienne, des productions individuelles, divers concours (jodleurs, hornussen, cors des Alpes), un jeu de drapeau, un banquet, un cortège et une illumination.

Réalisées par leur propre caméraman ou par un opérateur local, les «vues cinématographiques» de certains événements suisses (Festspiel, cortège historique, fête folklorique) pouvaient être exploitées par des maisons étrangères à une échelle internationale. Repéré sous son titre d'exportation dans un corporatif allemand (Kinematograph, 24 décembre 1908), «Eidgenössisches Schwing-und Alplerfest in Neuchatel [sic]» est un film édité par Raleigh et Robert (Paris), qui en assurait alors la vente plus probablement que la location. Il est possible qu'il s'agisse des images tournées par un certain Chaisse, projectionniste et opérateur du cinéma ambulant Globe-Cinéma de William Sandoz (Neuchâtel).

Réf. Joseph, Aude, Neuchâtel, un canton en images : Filmographie tome 1 (1900 - 1950), Hauterive, Gilles Attinger, 2008, pp. 26-27

D'autres vidéos sur le site du DAV

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
28 mai 2018
1,109 vues
0 like
0 commentaire
2 galeries
00:02:34
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,186
4,668
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.