Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Crue centenale de l'Arve, 2 mai 2015

2 mai 2015
F. Rudhard
François Rudhard

Le 2 mai 2015, l'Arve atteint un niveau record à Genève. Son débit dépasse les 900 mètres cubes secondes, alors qu'il n'était de de 100 m3/s la veille. Les fortes pluies en Haute-Savoie, conjuguées à une importante fonte des neiges due à une rapide hausse des températures dans les Alpes en sont les causes.

Il s'agit de la plus forte crue enregistrées depuis un siècle de statistiques. Pour laisser le plus de passage à l'Arve en direction de Verbois, les vannes du barrage du Seujet sont fermées au maximum. Ce qui n'empêche pas le Rhône de sortir de son lit à la Jonction.

En ville, 4 ponts sont fermés, les troncs charriés par la rivière pouvant menacer leurs piles. Ce qui ne manque évidemment pas de sérieusement perturber le trafic en ville. Certains automobilistes se rendant à Genève depuis la Haute-Savoie ont parfois mis 3 heures à rejoindre le centre-ville...

Cette crue a causé quelques inondations sans grande gravité aux Vernets, et dans des sous-sols d'immeubles du quai Ernest-Ansermet et de l'avenue Ste-Clotilde.

Des dégâts plus importants ont eu lieu en Haute-Savoie, notamment dans les exploitations agricoles de Gaillard, Reignier, Arthaz-Pont-Notre-Dame ou des villas d'Etrembières.

L'arve est une rivière de type torrentiel. Elle prend sa source dans les glaciers du massif du Mont-Blanc. Sa longueur est de 107 km dont 98km en Haute-Savoie et 9 km sur Genève. Son bassin versant est de 1976 km carrés, dont 121 km carrés sont composés de glaciers comprenant toute la partie nord du massif du Mont-Blanc.

Dans l'histoire, l'Arve a toujours été connue pour ses crues importantes et parfois meurtrières. Ainsi, en 1404 Bonneville a été en majeure partie détruite. En 1570, de nombreux ponts sont détruits et on raconte que les roues des moulins sur le Rhône tournaient à l'envers, les eaux de l'Arve refoulant dans ce dernier. En 1892, 175 personnes ont perdu la vie dans la vallée de l'Arve suite à la rupture d'une poche d'eau dans le glacier de Tête Rousse.

Sources : Tribune de Genève, Aqueduc.info, Canton de Genève, Direction générale de l'eau - Fiche rivière N°7 - L'Arve

Photographies : F. Rudhard

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
François Rudhard
100 contributions
20 mai 2015
1,858 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
5 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,265
6,405
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.