Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Repérage
Lausanne - Visite du chantier du Parc Ste-Luce

Lausanne - Visite du chantier du Parc Ste-Luce

janvier, 1934
Emile Gos, Lausanne
Sylvie Bazzanella

Visite du chantier - en présence de MM. Stücki et Pilet architecte professeur - où se construit pour le compte de la Société du Parc Sainte-Luce, six bâtiments sur l'ancienne propriété Correvon, dite en Sous-Ville, bâtiments qui occuperont, au droit de l'Hôtel Victoria, l'espace limité par l'Avenue de la Gare et l'Avenue Sainte-Luce.

En arrière plan, l'Hôtel des Etrangers dont nous pouvons apercevoir l'enseigne.

Au sujet des pieux Rodio utilisés sur ce chantier : Intéressants travaux à l'avenue de la Gare

© Collection personnelle.

Le Lausanne qui disparaît...

De par la volonté d'une Société immobilière, on commence, ces jours, d'abattre les beaux arbres de l'esplanade de Ste-Luce, qui domine la place de la Gare et l'extrémité inférieurs gauche du raide Petit-Chêne.

Bientôt, sans doute, les façades du charmant Hôtel Ste Luce s'écrouleront sous le pic et la pioche. Cette maison appartint de longues années à la famille La Rochejaquelein, vendéenne, puis fut habitée par d'autres légitimistes : les La Ferronaye et les La Tour du Pin. Gabriel de Rumine y naquit en 1841 et une légation sarde s'y installa en 1844.

La gare centrale actuelle s'appela, d'ailleurs, jadis : gare Ste Luce. Tout cela n'est plus et ne sera plus qu'un souvenir après tant d'autres.

Gazette de Lausanne, mercredi 1er février 1933

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!