Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
L'usine électrique de Chèvres

L'usine électrique de Chèvres

Edition Haisely, Genève
Albin Salamin

La première usine hydro-électrique de Genève fut construite sous la direction de M. Théodore Turrettini, un peu plus en aval sur le Rhône, à la hauteur du village de Chèvres sur la commune de Bernex. Située à 7 km en aval de la ville de Genève, elle fut en fonction de 1886 à 1943 et démolie en 1947, suite à la construction du barrage de Verbois.

Ce barrage de retenue de 8.5 mètres de hauteur et le bâtiment des turbines étaient destinés à produire de l'électricité à grande échelle (4 MW au début puis 13 MW en 1899) pour les industries disséminées sur le territoire genevois et les domiciles privés ainsi que pour l'éclairage public et le réseau de tram.

De nos jours, seule cette passerelle subsiste, elle permet le passage sur le Rhône pour les piétons et les cyclistes.

Une partie de l'usine électrique de Chèvres

Dans le Journal de Genève du 11 mai 1943, nous pouvons lire l'arrêt de la centrale et le vidange du bassin:

"A minuit, quelques employés du Service électrique de la ville de Genève s'emploient à manoeuvrer les installations qui permettent de soulever les vannes du barrage. L'eau calme jusqu'alors s'agite, des remous se produisent, les flots se précipitent. En aval de la passerelle de Chèvres, de l'autre côté du barrage, des flots boueux roulent avec fracas.

Au petit matin de larges bandes grises de boue et de limon apparaissent des deux côtés des rives du fleuve. A l'intérieur de l'usine, quelques turbines "Type Francis" sur 15, tournent encore par leurs propres forces, sans le secours de l'eau, mais en soirée toutes auront terminé leur activité.

L'usine de Chèvres aura vécu, laissant sa place à la future usine hydroélectrique de Verbois qui en 2019 aura fêté ses 75 ans d'existence."

Une visite de l'usine de cette usine (2019):

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,221 contributions
8 janvier 2017
1,231 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,318
6,469
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.