Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Guy Roux, un visionnaire !

Guy Roux, un visionnaire !

2004
Charly Arbellay
Charly Arbellay

Visionnaire comme Guy Roux

Par Charly-G. Arbellay

Monument incontournable du football français, l’entraîneur de l’AJ Auxerre Guy Roux (1938*), ne cache que rarement son plaisir de parler du Valais dans ses confidences, souvenirs, interviewes et émissions de télévision. Cet homme pointilleux et d’une grande rigueur plaît à tous ceux qui l’on rencontré. Il fascine !

Ses contacts avec le Valais

Son premier contact avec le Valais a lieu le 7 juillet 1984 à Super Nendaz (Siviez). Son équipe loge à la résidence La Rosablanche. Plus tard, sur les conseils de Frank Verlaat, ancien joueur lausannois, il emmène son équipe à Anzère. Altitude idéale, ensoleillement maximum et paix. Guy Roux y reviendra quatorze fois jusqu’en 2005. Alors que l’Europe dispute son Euro 2020 de football, reporté d’une année pour cause de pandémie, sort un livre écrit par Alexandre Alain : "Guy Roux – Confidences". On y découvre de sympathiques réflexions, comme par exemple : « La Petite Arvine et le Chablis, c’est la première division des nectars ! ».

Un pronostic correct !

Aux journalistes qui le rencontrent à cette occasion et qui lui demandent si l’équipe de Suisse peut battre la France - toutes deux en huitième de finale - Guy Roux a cette incroyable intuition : « Gagner, elle en est capable. Elle devra être réaliste et compter sur un peu de réussite, peut-être ! La France a d’avantage d’atouts mais elle ne joue pas très bien pour autant !».

Ce 28 juin 2021, l’équipe suisse a éliminé la France par 5 à 4 grâce à des tirs au but après 120 minutes d’un match étourdissant.

  • Photo d'illustration : Guy Roux se promène à Anzère avec l’hôtelier Régis Moos.

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Fin gourmet, Guy Roux ne résiste pas au bœuf grillé sur la place du village.

notrehistoire.imgix.net/photos...

  • Les bouchers Johann Moos et Gérald Fardel se relayaient jour et nuit pour griller le bœuf de 160 kg arrosé de 12 litres de fendant. (photo : Ch Arbellay)

Bibliographie :

  • Le Nouvelliste du 7 juillet 1984, du 13 juillet 2004, du 26 juin 2021.
  • Le Matin Dimanche du 30 mai 2021 –
  • "Guy Roux, Confidences", avec Alexandre Alain, Talent éditions.
  • Ma rencontre avec Guy Roux du 11 juillet 2004.
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
2,024 contributions
30 juillet 2021
117 vues
2 likes
1 favori
0 commentaire
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,347
6,490
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.