Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

7. Le conteur

Fondation Maurice Zermatten

Une autre source importante d'inspiration du poète, ce sont les veillées dans le chalet familial et les histoires racontées par son père instituteur. Dès son plus jeune âge, il suit ce dernier dans les différents postes où il est nommé. Les récits écoutés avec intérêt nourriront ses contes et légendes. Le folaton, les fées et les sorcières deviennent sous sa plume des personnages tantôt terrifiants, tantôt bienfaisants ; ils font partie de la vie quotidienne des paysans montagnards.

Dès 1938 il se plaît à retranscrire ces histoires dans plusieurs volumes tels que Contes des hauts pays du Rhône paru chez LUF en 1939, puis repris par Slatkine en 1999.

Éditions LUF 1939, puis Slatkine 1999

E. Korrodi, le critique du Neue Zurcher Zeitung parle dans cette lettre de la nouvelle Les Mains, extraite du Pain Noir, paru en 1945 et évoque la possibilité d'en faire une traduction, réalisée par la suite.

En 1952, il écrivit Contes à mes enfants, un recueil de 5 contes, chacun étant dédié à l'un de ses 5 premiers enfants (la 6e naîtra un an plus tard.). Le livre, illustré par Wladimir Gedrinsky, parut chez Eynard. Ces contes, empreints de merveilleux enchantèrent les enfants qui attendaient avec impatience les séances de lecture de leur père qui racontai si bien ....

Eynard, 1952

En 1983, après avoir achevé A l'Est du Grand-Couloir, qui devait être son dernier roman, Maurice Zermatten a exprimé la volonté de rassembler les contes et légendes du Valais, dont il se savait et sentait le dépositaire, comme témoin d'une tradition orale. Il a souvent dit qu'il craignait de mourir avant d'avoir pu accomplir ce devoir de mémoire. Il a, heureusement, eu le temps d'écrire Contes et Légendes de la montagne valaisanne, Denoël 1984, Les Fiancés de la Neige, Valmédia 1989 et Le diable à l'âme, Cabédita 1992, recueils qui sont venus compléter ceux écrits dès 1938, Contes des Hauts-Pays du Rhône, Le Pain Noir, en 1945, L'été de la Saint-Martin, en 1962, pour ne citer que les plus importants....un grand nombre de contes étant encore inédits.

Denoël 1988 Valmedia 1989

On peut citer ici le magnifique coffret « Racontez Maman » réalisé en 1990 aux Édition Latour qui comprend 12 contes de Maurice Zermatten et 12 lithographies pleine page de Charles Menge. Formidable (comme aurait dit le peintre) rencontre de ces deux artistes.

Éditions Latour 1990

Voir les vidéos sur ce site : Maurice Zermatten, Contes et Légendes et Maurice Zermatten, Devoir de souvenir dans l'album p. vidéos

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
6 septembre 2012
1,005 vues
0 like
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
97,656
5,549
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.