Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Il y a 50 ans le Valais acceptait le suffrage féminin.

Il y a 50 ans le Valais acceptait le suffrage féminin.

12 avril 2020
Charly Arbellay
Pierre-Marie Epiney

1970-2020 - Il y a 50 ans le Valais acceptait le suffrage féminin.

Par Charly-G. Arbellay

Ce 12 avril 1970, les résultats de la votation accordant l’égalité des droits politiques à la femme valaisanne étaient attendus. Les Seigneurs des Alpes allaient-ils partager leur pouvoir ? La surprise a été totale : par 26 263 oui (72,6%) contre 9'875 non (27,6%) et un OUI des treize districts, le Valais ouvrait son cœur à toutes les Valaisannes et leur accordait le droit de vote sur le plan cantonal.

Cependant, elles devront patienter une année pour l’obtenir au niveau fédéral. Championne toute catégorie, la commune de Venthône au-dessus de Sierre, donnait un signal limpide en disait oui par 102 voix contre 5 non. «On ne voulait pas passer pour un canton rétrograde», se souvient un ancien municipal âgé aujourd’hui de 91 ans. Après le Valais d’autres cantons nous ont rejoints».

Communes rebelles

Sept communes se sont pourtant montrées hostiles: Brigerbad, Eistein, Embd, Eyholz, Ergisch, Lens et Savièse. Selon un historien, « depuis, elles ont faits leur mea- culpa! »

En 1973, les premières femmes députées sont élues. «Tel un bouquet de fleurs parmi les députés, sept femmes siègent pour la première fois au Grand Conseil valaisan», écrit le journaliste Pascal Thurre dans la revue Treize Etoiles. Cependant, il a fallu attendre 1986 pour que le Grand Conseil élise la première femme à sa présidence. C’est la jeune Monique Paccolat (PDC), de Collonges, devenue ensuite conseillère nationale. Elle est dès lors entrée dans l’histoire du Valais. [image principale]

Photo montage de gauche à droite et de haut en bas:

notrehistoire.imgix.net/photos...

Premières femmes élues: Cilette Cretton, éducatrice, Martigny (rad.) ; Madeleine Mabillard, secrétaire, Grimisuat (soc.) ; Liliane Mayor, éducatrice, Sierre (rad.) ; Jacqueline Pont, commerçante, Sierre (PDC) ; Marie Rywalski, assistante sociale, Crans-Montana (soc.ind) ; Marie-Jo de Torrenté, bibliothécaire, Sion (PDC) ; Françoise Vannay, maîtresse d’enseignement secondaire, Torgon/Vionnaz (soc.).

A noter qu’aucune Haut-Valaisanne n’a été élue en 1973.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
1,825 contributions
1 avril 2020
145 vues
3 likes
0 favori
0 commentaire
6 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,808
6,154
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.