Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Solange Guérin artiste peintre Repérage

25 janvier 2014
versoix
Georges Savary
Patrimoine Versoisien

Solange Guérin est née le 27 août 1912 au château de Maubuisson(F). Elle est la fille du chocolatier Guérin-Boutron. C'est dans sa propriété du bord du lac de Genève, véritable havre de paix, que Solange a choisi de pratiquer sa peinture. Sa coquette villa qui était la résidence d'été de sa famille, est devenue à la mort de son père, le refuge de Solange. Les drames familiaux conduisirent la jeune fille à devenir comme elle le dit, « peintre par malheur ».
Après ses études aux Beaux-arts, à Paris, elle s'installe en 1947 à Genthod.

Infatigable « trotteuse », elle arpentera les ruelles de Versoix, les bords de la rivière ou encore les Alpes pour traduire ses émotions sur ses toiles ou, sculptant avec une technique particulière les animaux qu'elle adore. On lui reprochera de modifier le sujet selon son idée, ce qui est pour elle la liberté du peintre. Ses œuvres exposées à Paris, à la Galerie Motte et au GAAV de Versoix sont connues des versoisiens.
Pour Solange Guérin, la peinture fut toujours un besoin et ce n'est pas les problèmes de vue et les opérations qui en découlèrent qui l'on découragé. Et même si dans les derniers jours de sa vie elle devait recouvrir le fond de la toile avec une couleur sombre, pour ne pas être éblouie, sa peinture dont les teintes étaient gravées dans sa mémoire restait sa principale raison de vivre.

Fondée à Paris en 1775, la Société Guérin-Boutron, spécialisée dans le chocolat dont les plus célèbres furent son "Chocolat à la vanille" et son "chocolat Solubia".En 1910, Guérin-Boutron, installé dans la rue du Maroc (19e arrondissement de Paris), employait environ 280 ouvriers. L'entreprise disposait également à Paris de 2 magasins de vente au détail au 29, boulevard Poissonnière et au 28, rue Saint-Sulpice.

http://patrimoine.versoix.com/index.php?page=82&obj=253

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,851
4,825
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.