Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

«Messe de Bach - Michel Corboz», 2 mars 1973, Cathédrale de Genève, Radio Télévision Suisse

2 mars 1973
Genève, Cathédrale
Radio Télévision Suisse
René Gagnaux

Cette Messe - plus précisément la Missa brevis en sol mineur BWV 235 - fut enregistrée le 2 mars 1973 dans la Cathédrale de Genève, et diffusée par la Radio Télévision Suisse le 16 avril 1974.

"[...] À la cathédrale - Concert Bach par Michel Corboz

Sous les projecteurs de la télévision - le concert étant enregistré par la TV et la radio - Genève retrouvait hier Michel Corboz, son ensemble vocal et instrumental de Lausanne dans un programme consacré à Bach: s'ouvrant sur l'une des quatre Messes brèves rarement exécutées (sol mineur BWV 235), il se poursuivait avec la belle cantate funèbre Actus Tragicus pour se terminer dans la jubilation du Magnificat

Choeur et orchestre étaient placés au fond du transept et, de ce fait, sonnaient avec toute la clarté souhaitable, mais «d'assez avec loin», la formation réduite emplissant difficilement la grande nef de la cathédrale. Cela provient aussi, bien sûr, de la conception de Corboz qui, à dessein, modèle les oeuvres avec soin dans un esprit presque intimiste, dans un style de musique de chambre. Mais c'est à ce choix que l'on doit le prix de ses interprétations, leur fraîcheur, leur précision, leur vitalité dans les choeurs jubilatoires, et - dans tous les choeurs - une couleur inimitable due au petit nombre de voix parfaites, d'un «rendement» toujours supérieur à une grande masse chorale moins au point techniquement.

Les solistes, trop nombreux pour être cités ici, se fondent toujours avec la même homogénéité au choeur dont ils ne sortent que pour les solos. [...].**

Rappelons que ce concert extraordinaire s'inscrivait dans la saison des «Concerts de la cathédrale».

J.C.P. [...] cité de cette page du Journal de Genève du 3-4 mars 1973, en page 9, rendu accessible grâce à l'admirable banque de données du site «www.letempsarchives.ch», qui permet de consulter en ligne les collections numérisées du Journal de Genève, de la Gazette de Lausanne et du Nouveau Quotidien, une générosité à souligner, tout étant sur la toile en accès libre!

Pour le Magnificat, voir cet article.

Les Messes brèves de Bach sont aussi nommée Messes luthériennes. On ne sait toutefois rien de leur destination. Ecrites probablement entre 1735 et 1744, le compositeur les a peut-être jouées lui-même à Leipzig, mais aucune archive ne relate leur interprétation.

Une part importante de leurs partitions réutilise un matériel musical déjà présent dans des oeuvres antérieures. La Messe en sol mineur BWV 235 emprunte même la totalité de ses thèmes à d'autre de ses oeuvres (mentionnées ci-dessous dans les titres des parties). Ce procédé dit parodique était à l'époque courant, souvent rendu nécessaire par l'urgence de produire, et il en résultait parfois des inadéquations entre texte et musique.

Dans le BWV 235 ce n'est toutefois pas le cas: Bach en a retravaillé les partitions, modifia notamment le choix des instruments et se montra très soucieux de la scansion latine. Il en résulte une grande cohérence de l'oeuvre, ne laissant pas entrevoir ses origines diversifiées.

Pour le texte en latin voir par exemple cette page de l'excellent site de Walter F. Bischof.

Pour une traduction interlinéaire en français de Guy Laffaille voir par exemple cette page de l'excellent site d'Aryeh Oron.

Missa brevis No 3 en sol mineur, BWV 235, Wally STÄMPFLI, soprano, Anna SCHAER, alto, Philippe HUTTENLOCHER, basse, Michael KÜHN, hautbois, , Ensemble Vocal et Instrumental de Lausanne, Michel CORBOZ, 2 mars 1973, Cathédrale de Genève

Cliquer sur la photo ci-dessus pour voir la vidéo depuis le début du film dans une nouvelle fenêtre.

Si vous désirez écouter directement l'une ou l'autre des 6 parties de cette Messe, cliquer ci-dessous sur la photo de la partie en question, ce qui ouvre une nouvelle fenêtre avec la vidéo démarrant à cet endroit.

1 Kyrie eleison - Christe eleison - Kyrie eleison, Choeur (BWV 102/1)

2 Gloria in excelsis, Choeur (BWV 72/1)

3 Gratias agimus, basse (BWV 187/4)

4 Domine Fili unigenite, alto (BWV 187/3)

5 Qui tollis - Quoniam, soprano (BWV 187/5)

6 Cum sancto Spiritu, Choeur (BWV 187/1)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,787
4,831
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.