Ropraz le temple

Ropraz le temple

1 avril 2013
A.M. Martin
Anne-Marie Martin-Zürcher

"Construit en 1761 sur l'emplacement d'une église qui menaçait ruine, très bien restauré en 1994, le petit temple de Ropraz, non loin de Mézières, constitue un cas très particulier de plan à abside polygonale, en ce sens que l'abside n'y assume pas du tout la même fonction que d'ordinaire dans ce type-là de construction.

Actuellement, pour pénétrer dans ce temple, il faut depuis la route faire le tour du bâtiment. Au moment de la construction, une allée bordée d'une double rangée d'arbres traversait le champ qui s'étend devant lui et conduisait en droite ligne de la porte de l'édifice au château seigneurial sis en contrebas, mais qui a disparu.

Dès qu'on pénètre dans l'édifice, on constate que l'espace intérieur, relativement restreint, comprend en réalité deux parties. La première, en forme de rectangle court, est le lieu de culte proprement dit. Le chevet trapézoïdal qui forme la seconde est séparé de cette nef par un mur et une grille. Les bandeaux noirs sur lesquels se détachent de nombreux blasons marquent qu'il s'agit là d'un espace distinct de celui du culte.

Le temple de Ropraz est l'un des seuls où l'on a réussi à préserver les plaques de zinc portant la désignation des personnes auxquelles étaient destinés certains bancs ou certaines places."

Texte tiré de: Temples de Suisse romande Ed. Cabédita

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
3 avril 2013
612 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries