Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Rue des Terreaux désertée

Rue des Terreaux désertée

4 avril 2020
Sylvie Bazzanella

Axe habituellement très fréquenté, la rue des Terreaux vit à l'heure du coronavirus.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Philippe Chappuis

    Pour un changement, c'est un changement radical ! Il me semble avoir entendu, ici ou là, cette réflexion que les changements brutaux, profonds, concernant des domaines très sensibles de notre vie,entraînés par l'épidémie actuelle pourraient permettre l'émergence de nouveaux comportements bienfaisants pour l'être humain mais abandonnés, incompatibles qu'ils étaient avec la recherche acharnée du gain de temps et d'argent. Or,s'il est vrai que les modes changent facilement, j'ai beaucoup plus de peine à croire que ces changements obtenus par la contrainte et sous la bannière de la collaboration et du partage, ne s'évanouissent pas, dès l'allègement des mesures ciblant la réduction de la contagion. Et pourtant "j'aimerais tellement y croire"...

    • Sylvie Bazzanella

      On aimerait tellement y croire, oui !

      Une nouvelle pollution a vu le jour avec cette épidémie; les gants et masques de protection abandonnés sur le sol.

    • Renata Roveretto

      Bonne vue excellent relevé pour rendre attentif aux problème qui risquerai aussi finir dans l'eau des lacs et dans nos rivières. C'est cela qui faut faire payer cher et non pas les masques, ne croyez vous pas ?

Sylvie Bazzanella
3,081 contributions
4 avril 2020
51 vues
3 likes
0 favori
3 commentaires
4 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,199
6,032
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.