Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Cabane de la Gueulaz 1909

Cabane de la Gueulaz 1909

30 mai 1909
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Photographie de Pierre Auguste Chappuis qu'il a annotée "Cabane de la Gueula" . C'était à l'occasion d'une balade avec ses amis à Barberine et Emosson. Petite pose à la cabane de la Gueulaz avec une croix , puis, passé le col rétréci entre les rochers, le sentier dévale en zigzags serrés jusqu'à l'alpage d'Emosson, passage que l'on voit bien sur cette photographie, datée de 1900 (Boulemy, Collection André Guex, Médiathèque Valais - Martigny) :

photo.memovs.ch/015ph/015phYj/...

. Voir la Carte topographique de cette époque.

Une image de la même cabane que la photographie de Pierre Auguste datant de 1900 (collection André Guex, Médiathèque Valais - Martigny), curieusement appelée oratoire, peut être à cause de la Croix:

photo.memovs.ch/015ph/015phGj/...

Dans le Dictionnaire géographique de la Suisse (1903), sous Gueulaz, on lit: près du col, on a construit une petite auberge qui permet de visiter facilement les environs, en particulier le magnifique point de vue du Six-Jeur et celui de Bel Oiseau.

Le Nouvelliste de 12 mars 1918, à l'occasion de la mort de Emmanuel Lonfat (1830-1918) fait les honneurs de ce paysan qui en 1893, voyant se développer le mouvement des étrangers dans la vallée obtint la concession, pour 20 ans (en 1913), d'un petit terrain au célèbre passage du Col de la Gueulaz, y installa à ses frais un petit restaurant bien connu des touristes et duquel il sut tirer profit pour créer quelques années plus tard l'Hôtel des Alpes à Finhaut.

Y aurait-il eu deux cabanes successives au col de la Gueulaz ?

Sur ce document de Albin Salamin (carte postale de Jullien Frères datée de 1920-25), on voit une cabane qui est certainement proche du col de la Gueulaz mais donnant sur la vallée de Vallorcine, dominant les gorges de la Barberine.

Sur cette autre image Jean-Pierre Genoud, daté de 1924, la même cabane que celle d'Albin Salamin, mais plus tardive si l'on pense que l'annexe en bois est postérieure

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Philippe Chappuis
1,688 contributions
4 avril 2020
30 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,988
6,172
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.