00:00:00
00:14:27

N.RIMSKI-KORSAKOW, La Grande Pâque Russe, OSR, Ernest ANSERMET, SXL 2221

novembre, 1956
Disques DECCA
René Gagnaux

Illustrant ce descriptif: recto de la pochette du disque DECCA SXL 2221

L'ouverture de concert «Svetly Prasdnik», op. 36, - que Nikolai Rimski-Korsakow compose entre août 1887 et avril 1888 à la mémoire de Modeste Moussorgski et d'Alexandre Borodine, deux membres du Groupe des Cinq - est connue en français sous le titre de «La Grande Pâque russe», et demeure l'une des oeuvres les plus emblématiques de Rimski-Korsakow.

Le 7 janvier 1885, à l'initiative de la Comtesse Eugène de Mercy-Argenteau, la Société Libre d'Emulation organisait un concert composé d'oeuvres des "cinq", jusqu'alors peu connus en dehors de la Russie.

Sur la Grande Pâque Russe, quelques courts extraits d'une description qu'en donna Rimski-Korsakow dans ses «Chroniques de ma vie musicale»:

Lento mystico - Maestoso

"[...] L'assez longue et lente introduction à La Grande Pâque russe sur le thème Dieu ressuscitera, évoquait pour moi la prophétie d'Isaïe sur la résurrection du Christ. [...]"

Andante lugubre

"[...] Les sombres couleurs de l'andante lugubre semblent représenter le Saint Sépulcre s'illuminant au moment de la résurrection... [...]"

Allegro agitato

"[...] Le commencement de l'Allegro, extrait du psaume Ceux qui le haïssent fuiront de devant sa face, est bien en harmonie avec la joie qui caractérise la cérémonie orthodoxe: la trompette solennelle de l'Archange alterne avec le son joyeux et presque dansant des cloches, coupé tantôt par la lecture rapide du diacre, tantôt par le chant du prêtre lisant dans le Livre saint la Bonne Nouvelle. [...]"

Maestoso alla breve

"[...] Le thème Christ est ressuscité, constituant en quelque sorte le thème secondaire de l'oeuvre, apparaissait entre l'appel des trompettes et le son des cloches, et formait également une coda solennelle. [...]"

En novembre 1956, Ernest ANSERMET enregistra trois courtes oeuvres de Nicolai Rimski-Korsakow avec "son" Orchestre de la Suisse Romande, comme d'habitude au Victoria-Hall de Genève, aussi bien en monophonie qu'en stéréophonie (Pr: James Walker, Eng: Gil Went (m), James Brown (s)): la Suite des contes du Tsar Saltan, Op 57, l'Ouverture de la Nuit de Mai et La Grande Pâque russe Op. 36 (Ouverture sur des thèmes liturgiques). C'est la version en monophonie qui est d'abord publiée: Decca LXT 5311 - juin 1957 - et Decca London LL 1635 - septembre 1957. Une année plus tard paraît la version stéréo: Decca London CS 6012 - en septembre 1958 - et Decca SXL 2221 - en juillet 1960:

Étiquette verso DECCA SXL 2221

L' enregistrement que vous écoutez...

Nikolai Rimski-Korsakow, «Swetly prasdnik», Op. 36, «La Grande Pâque russe», ou «Ouverture sur des thèmes liturgiques», Orchestre de la Suisse Romande, Ernest Ansermet, Novembre 1956, Victoria-Hall, Genève, DECCA SXL 2221, STÉRÉO

Lento mystico - Maestoso - Andante lugubre - Allegro agitato - Maestoso alla breve (14:26)

Provenance: DECCA SXL 2221, Matrice ZAL 3430. Restauration du disque: René Gagnaux

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
René Gagnaux
1,744 contributions
22 mai 2018
281 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
00:14:27