Noël du Soldat 1943

Noël du Soldat 1943

25 décembre 1943
L’Art Céramique Neuchâtel
Stéphane Thurnherr

À l’occasion des fêtes de Noël, les Œuvres sociales de l’armée organisent la distribution de paquets aux soldats mobilisés et financent cette opération par une vente d’insignes.

Dans l’Impartial du 1er décembre 1943, on trouve cet article en vue du Noël du Soldat 1943 :

« Pour la cinquième fois, beaucoup de nos soldats vont passer Noël sous les armes. On a évoqué déjà, sur tous les tons, cette faction silencieuse, ingrate et nécessaire. Ceux qui passeront chez eux la fête de la Nativité accorderont, ce soir, une pensée d'affection et de reconnaissance ù nos soldats, mais ils peuvent faire mieux encore et ils doivent participer â l'action du Noël du soldat. Un insigne sera vendu, dans toute la Suisse, les 11 et 12 décembre, car il faut environ un million de francs pour le Noël du soldat. »

Voici l’article de l’Impartial du 26 avril 1944 qui donne le résultat de cette opération

« Noël du soldat 1943

Un réjouissant résultat. La lettre collective suivante nous est parvenue : Nous avons le plaisir de vous informer du résultat réjouissant de l'œuvre entreprise en faveur du « Noël du Soldat 1943 », exécutée sur l'ordre du Commandant en chef de l'Armée. Grâce à votre bienveillante collaboration il a été possible d'apporter au soldat en campagne, en récompense de son dévouement et d'une façon tangible, sous forme du paquet de Noël, l'expression de la reconnaissance du peuple suisse. C'est, en particulier, grâce à l'appui effectif que vous nous avez donné, que nous avons pu enregistrer le succès de notre vente d'insignes. Nous pouvons vous dire, en effet, qu’il s'est vendu, dans toute la Suisse, près de 690.000 insignes et qu'en outre, nous avons reçu une somme d'environ fr . 156.000,— à titre de dons volontaires, ce qui nous a permis, avec le solde restant des « Noëls du soldat » des années précédentes, de couvrir entièrement les frais de celui de 1943. Nous apprécions infiniment l'amabilité avec laquelle vous avez bien voulu nous venir en aide et nous vous adressons nos meilleurs remerciements pour toutes vos peines. Dans l'espoir que nous pourrons encore à l'avenir, dans des circonstances semblables, compter à nouveau sur votre appui, nous vous prions d'agréer, Messieurs, l'assurance de notre considération la plus distinguée . Bureau central des Oeuvres sociales de l'armée. Noël du Soldat 1943. »

Dans le paquet envoyé aux soldats mobilisés, devait se trouver cet étrange cendrier en céramique émaillée aux motifs de dragon et d’étoile de la nativité. Ce cendrier existent en diverses versions. Dans le paquet se trouvait également un porte-allumettes au motif de soldat à la Hodler.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Stéphane Thurnherr
575 contributions
9 novembre 2022
20 vues
2 likes
0 favori
0 commentaire
4 galeries