Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La police de Lausanne au secours de ses concitoyens. Quatrième partie: la "Brigade sanitaire".

La police de Lausanne au secours de ses concitoyens. Quatrième partie: la "Brigade sanitaire".

1 juin 1963
Ville de Lausanne, SPS, Groupe sanitaire/SMUR
Nicolas Ogay

4ème partie, création en 1963 de la « Brigade sanitaire ».

Comme on l'a vu précédemment, le début des années '60 annoncent de grands changements pour l'activité ambulancière de la police de Lausanne.

Il faut dire que la ville même change beaucoup en raison de l'arrivée de l'Exposition Nationale de 1964 : Remplacement des derniers trams par les trolleybus, aménagement des bords du lac, modernisation du système de circulation en ville, notamment grâce à l'onde verte et le tunnel de Chauderon, sans oublier l'arrivée de l'autoroute Genève-Lausanne à la Maladière.

Comme en 1852, la police municipale doit à nouveau s'adapter et se moderniser. Mais là c'est du sérieux : il s'agit de tout bouleverser et même d'augmenter les effectifs de 90 personnes!

En 1962, en remplacement de Beau-Séjours 8, une nouvelle caserne de police s'installe dans l'immeuble qui fait l'angle av. de Florimont/rue Bellefontaine. Sont regroupés ici l'Etat-major, les services généraux, la centrale d'appel couplée à la « télécirculation », l'école de police et les services motorisés en uniforme. On crée un grand service de patrouilles et d'interventions d'urgences nommé « Police-secours», mais aussi des brigades spécialisées comme la brigade motocycliste, antibruit, accidents, prévention routière et, bien-sûr, la Brigade sanitaire. Restent dispersés dans la ville 7 postes de polices de proximité formés de 2 à 4 hommes qui, à part La Palud et Ouchy, ne sont ouvert que pendant la journée et pas le week-end. La Police judiciaire municipale, le Bureau des objets trouvés et l'Office du stationnement n'intègrent pas non plus ces nouveaux locaux, tout comme la Brigade du Lac qui est basée avec ses bateaux à la Capitainerie du port d'Ouchy.

Le 1er juin 1963 tout est en place. La Brigade sanitaire entre en activité, forte de 12 hommes bien formés, destinés uniquement aux interventions d'ambulances dans les 27 communes de la région lausannoise et du reste du Canton en cas de catastrophe. Tous policiers à la base, ils reçoivent une formation (para-)médicale, révolutionnaire pour l'époque, de 240 heures de théorie et 9 semaines de stages, dans les différents services hospitaliers de l'Hôpital cantonal (ancêtre du CHUV) et de l'Hôpital psychiatrique de Cery.

Organisé en 4 brigades de 3 policiers-sanitaires, le service est renforcé par des agents de «Police-secours» qui fonctionnent comme chauffeurs.

Le parc automobile du service est aussi augmenté de 3 unités supplémentaires (photo ci-dessus). A côté des 2 Plymouth de 1954, viennent s'ajouter une ambulance Mercedes limousine et 2 fourgons Mercedes dont l'un est prévu pour le transport de 4 blessés et l'autre comme poste sanitaire mobile pour les cas de catastrophes. Ce dernier est aussi utilisé pour des cas de réanimations ou de noyades.

A partir du début des années '80 le Service change de nom. Il devient Groupe sanitaire.

5ème partie, voir la suite: http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30506/

Autres photos de 1963 :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30505/

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30516/

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30512/

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30511/

Mais aussi les programmes RTS de l'époque

Brigade sanitaire en 1964

http://www.rts.ch/archives/tv/divers/progres-de-la-medecine/3449928-en-cas-d-urgence.html

en 1973:

http://www.rts.ch/archives/tv/information/3449896-urgence-a-l-hopital.html

en 1974:

http://www.rts.ch/archives/tv/jeunesse/5-a-6-des-jeunes/3452082-la-securite-routiere.html

en 1965:

http://www.rts.ch/archives/tv/information/carrefour/3451774-lausanne-en-ambulance.html

en 1969:

http://www.rts.ch/archives/tv/information/carrefour/3458395-carrefour-08-01-69.html

La police de LAUSANNE en 1969 :

http://www.rts.ch/archives/tv/jeunesse/tv-scolaire/4376296-l-onde-verte.html

EPMV (école des polices municipales vaudoises) 1969:

http://www.rts.ch/archives/tv/information/carrefour/3458395-carrefour-08-01-69.html

en 1973:

http://www.rts.ch/archives/tv/divers/3440635-amendes-a-la-pelle.html

en 1974

http://www.rts.ch/archives/tv/information/temps-present/3717728-l-ordre-et-la-loi.html

http://www.rts.ch/archives/tv/jeunesse/5-a-6-des-jeunes/3452082-la-securite-routiere.html

Mais aussi :

1ère partie:

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/35576/

2ème partie:

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30503/?msg=photoUpdateSuccess

3ème partie :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30504/?msg=photoUpdateSuccess

Sources et inspiration*:*

Ma mémoire et celle de mes anciens collègues de la police, du Groupe sanitaire et du Poste Permanent des pompiers de Lausanne

Mes archives personnelles et celles du Groupe sanitaire de Lausanne

La Patrie Suisse, 1910

Histoire de la lutte contre le feu à Lausanne, 1882 -1982

Police de Lausanne, le Groupe sanitaire 20 ans à votre service, 1983

Les lausannois, leur police et son histoire, 1986

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,206
6,474
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.