Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Les Divinités [1/7] : Vulcain, des cyclopes et une forge

2 décembre 2018
Guillaume Favrod

En 1778, la Confrérie des Vignerons décide d’intégrer à sa Parade une représentation du dieu Vulcain et de sa forge. Le dieu romain est reconnaissable à sa barbe drue et à son marteau de forgeron. Il est accompagné de plusieurs cyclopes, ces compagnons de travail avec lesquels il forge les foudres de son père, Zeus, et les armes des nombreux héros de la mythologie greco-romaine.

8siem7iedem.s3.amazonaws.com/u... Vulcain, extrait dépliant de la Parade de 1791 © Confrérie des Vignerons

8siem7iedem.s3.amazonaws.com/u... Les Cyclopes, extrait dépliant de la Parade de 1791 © Confrérie des Vignerons

Sa présence peut paraître anecdotique ! Vulcain est le dieu romain du feu, des volcans, de la forge et le patron des forgerons. Au premier abord, il n’a pas grand chose à voir avec les vignerons-tâcherons que la Confrérie célèbre. Aucun volcan ne menace Vevey et si les habitants devaient louer les faveurs divines, ce serait celles de Bacchus, Cérès, Palès ou encore Poséïdon en raison des nombreuses crues de la Veveyse et de la colère du Lac Léman. Mais l’apparition de cette divinité est révélatrice de l’importance prise par un autre domaine, crucial pour la viticulture : l’artisanat.

8siem7iedem.s3.amazonaws.com/u... La forge de Vulcain, extrait dépliant de la Parade de 1791 © Confrérie des Vignerons

A la fin du 18e siècle, Vevey est le centre commercial et économique de sa région. Les artisans y sont nombreux, qu’ils soient forgerons, tonneliers, menuisiers, bûcherons, tanneurs, fileuses, couturières, bouchers, cordiers, libraires ou encore imprimeurs. S’ils n’ont pas tous un lien direct avec la viticulture, une grande partie fournit les outils et le matériel nécessaire à la culture des parchets qui sont confiés aux vignerons-tâcherons. Sans les fossoirs (outils utilisés par le vigneron pour labourer les parchets), les échalas, les chars et les tonneaux, il est difficile de cultiver une vigne et de transporter le raisin vendangé.

Rappel symbolique de l’artisanat, Vulcain disparaitra rapidement des parades même si Vevey connaît au début du 19e siècle un important développement industriel qui valorisera grandement les traditions artisanales de la région.

Sources :

  • Sabine Carruzzo-Frey, Patricia Ferrari-Dupont, *Du Labeur aux Honneurs : quatre siècle d'histoire de la Confrérie des Vignerons et de ses Fêtes*, 1998, p. 140ss.
  • Guillaume Favrod, *Viticulture et pluriactivité à Vevey sous l'Ancien Régime*, Mémoire de licence en histoire, Université de Lausanne, p. 85ss.
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Guillaume Favrod
11 contributions
27 septembre 2019
29 vues
0 like
0 commentaire
1 galerie
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,961
4,887
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.