Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
L'Affe sur l'adret en-dessous de Champex-Lac vers 1972

L'Affe sur l'adret en-dessous de Champex-Lac vers 1972

1972
Philippe Chappuis

Mes parents, Eveline et Pierre Yves Abram, ont toujours aimé Champex. Lorsque leurs enfants ont pris leur indépendance, ils quittèrent le Signal Crettex pour cet ancien alpage, très bien exposé sur l'adret, surplombant Prassurny, donnant sur Orsières et le val d'Entremont, couronné par le massif des Combins. Ils passaient ici une partie de l'été et y étaient très heureux. Il y avait 2 constructions , un chalet plus confortable et celui-ci, en pierre plus ancien. Nous aimions y passer la nuit, c'était une grande pièce boisée avec 2 petites fenêtres, au-dessus de l'étable. Au printemps, il devait y avoir une délicieuse senteur de lilas. Cet alpage porte le toponyme actuel de l'Affe, sur la carte Siegfried, je trouve Larsa. Jules Guex (La Montagne et ses noms 1946 page 88 ) nous dit: dans Larsa, l' article est agglutiné par erreur. Prononcez: l' ârfa. Le nom de ce mayen est d' interprétation douteuse. On pourrait y reconnaître l' arsa « la brûlée », c'est-à-dire « terrain défriché par le feu », bien que arsa se prononce ordinairement àrsa et non ârfa.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Philippe Chappuis
2,194 contributions
7 février 2021
47 vues
2 likes
1 favori
0 commentaire
3 galeries
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
107,799
6,722
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.