00:00:00
00:19:29

Georges BIZET, Suite de l'Arlésienne, OSR, Ernest ANSERMET, 3 novembre 1962

3 novembre 1962
RSR resp. RTS
René Gagnaux

Illustrant ce fichier audio: Ernest ANSERMET, 1959, Photographie de Hans Wild illustrant un article paru dans la revue américaine High Fidelity-audiocraft en mars 1959, scannée et retravaillée par Claude-André Fradel

On sait que la pièce de Daudet avec la musique de scène de Georges Bizet ne fut à l'époque pas très appréciée par le public. Mais...

"[...] Bizet ne se tint pas pour battu; il protesta contre le verdict sévère du public qui, en frappant, presque sans l'avoir entendue, la pièce de Daudet, atteignait son oeuvre et condamnait au silence ses fraîches et poétiques inspirations.

Le dimanche l0 novembre, moins d'un mois après la disparition de la pièce de l'affiche du théâtre du Vaudeville, les Concerts populaires du Cirque d'hiver annonçaient la première audition de l'Arlésienne [*][...]. C'était une sélection importante de la partition du Maître, qui comprenait: l'Ouverture-Prélude, l'Intermezzo, désigné sous le nom de Menuet, l'Adagietto, enfin, le Carillon, encadrant le duettino des flûtes: l'Entrée de la mère Renaud. L'accueil fut enthousiaste; le Menuet fut bissé et la suite d'orchestre de l'Arlésienne tint, dès ce jour, une des places d'honneur aux programmes des Concerts populaires du Cirque.**

Un an après, le 9 novembre 1873, L'Arlésienne obtenait, pour la première fois, droit de cité aux Concerts Colonne du théâtre du Châtelet, de par les applaudissements chaleureux d'un public aussi enthousiaste que celui du Cirque; enfin, le 21 février 1875, un mois avant la première représentation de Carmen, quatre mois avant la mort du Maître, ce chef-d'oeuvre recevait, aux Concerts du Conservatoire, l'éclatante consécration qui lui était due. Depuis, tous les orchestres Symphoniques de France et de l'étranger l'ont exécuté. Cette Suite d'Orchestre restera l'un des plus purs chefs-d'oeuvre musicaux; elle attestera aux siècles à venir ce que fut ce jeune artiste de trente-six ans si prématurément enlevé à l'admiration de tous: un artiste délicat, ému, sincère, épris de couleur, de lumière, de soleil; le musicien le mieux doué, et, certainement, le plus en pleine possession de son art, le plus habile, le plus complet de sa génération... [...]" Charles Pigot, 1911, pages 180-181 (resp. 204-205 du fichier pdf)

(*) Le programme du Concert Pasdeloup du 10 novembre 1872 - la première audition publique de la Suite d'Orchestre de l'Arlésienne:

1. Symphonie en mi bémol (op. 97) de Robert Schumann

2. Andante de Haydn

3. La suite de l'Arlésienne de Bizet

No 1 Prélude

No 2 Menuet

No 3 Adagietto

No 4 Carillon

4. Ouverture de la Belle Mélusine de Mendelssohn

5. Fragments du Septuor de Beethoven.

Après l'Arlésienne commentée par Ernest Ansermet en 1954 et les deux suites enregistrées pour le disque (1958) en stéréo, voici une interprétation prise sur le vif quelques années plus tard: il s'agit d'un extrait d'un concert donné en studio à la Radio Suisse Romande le 3 novembre 1962: pour ce concert, Ernest ANSERMET avait choisi de compléter la première suite avec la Farandole de la 2e suite.

L' enregistrement que vous écoutez...

Georges Bizet, Suite de l'Arlésienne, Orchestre de la Suisse Romande, Ernest Ansermet, 3 novembre 1962, Victoria-Hall, Genève

1. Prélude 06:22 (-> 06:22)

2. Minuetto 02:49 (-> 09:11)

3. Adagietto 02:36 (-> 11:47)

4. Carillon 04:22 (-> 16:09)

5. Farandole 03:19 (-> 19:28)

Provenance: Radiodiffusion, Archives RSR resp. RTS

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
René Gagnaux
1,744 contributions
15 juillet 2018
195 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
2 galeries
00:19:29