Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
L'Inédit
Scène de rue en 1943

Scène de rue en 1943

8 juillet 1943
Marcel Maurice Demont

1943

Yverdon, rue du Midi

Alors que la deuxième guerre mondiale (1939 – 1945) dévaste la planète Terre, le calme règne sur cette petite rue plantée d’arbres.

Au sud, elle est bordée de champs où broutent paisiblement les vaches et les chevaux de la ferme Bühler, laquelle est installée à la jonction de la rue du Midi et de la rue Roger de Guimps. Longue d’une vingtaine de mètres, la rampe inclinée donnant accès à la grange de l’exploitation agricole sert de piste de luge aux gamins du quartier lors des hivers enneigés d’alors, et le fenil abrite parfois quelques amours enfantines pas toujours innocentes.

Quotidiennement, remontant la rue paisible, poussant devant elle sa brouette, la ‘Marie aux ‘beuses’ (beuse : variante Suisse romande de bouse) collecte les crottins et les bouses laissés par le bétail. Elle en fait commerce avec des propriétaires de jardins potagers.

Seuls quelques cyclistes se rendant à leur travail, et un petit nombre de chars de livraison tirés par des chevaux empruntent cette artère sur laquelle les enfants du quartier jouent librement à la marelle, au ‘football de grille’ avec une balle de tennis usée jusqu’à la corde ou une boîte de conserve vide, à cache-cache, à la ‘bague d’or’, aux cow-boys et aux Indiens, patinent, font de la luge ou du vélo selon la saison.

Les conducteurs des rares véhicules s’excusent d’interrompre le jeu un bref instant.

Menant sa charrette à bras, le facteur, Monsieur Roy (alpiniste, il a gravi le Cervin), s’accorde une courte pause, juste le temps de participer à l’action et de marquer un but.

Bien avant que le jour ne se lève, Monsieur Zwahlen, le laitier (il s’est rendu célèbre par la fabrication artisanale de marionnettes), secondé par le chien saint-bernard qui tire sa carriole, livre lait, beurre, crème, fromage selon les commandes inscrites sur un billet déposé la veille au soir par chacun de ses clients dans leur ‘boîte à lait’.

En 2019, plus de 10’000 véhicules empruntent chaque jour la rue du Midi.

Marcel Maurice Demont, 2019.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Marcel Maurice Demont
414 contributions
2 octobre 2019
53 vues
2 likes
0 favori
0 commentaire
0 galerie
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,915
6,166
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.