Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Etudier la géographie dans les années 60

Etudier la géographie dans les années 60

mai, 1968
Editions "Joke", imp. Jonneret Martigny
Pierre-Marie Epiney

Lorsque j'étais élève en sixième primaire en 1968, alors qu'en France grondaient les révoltes estudiantines, on nous avait présenté notre nouveau "cahier de cartes muettes pour l'étude des cantons suisses" comme un moyen quasi révolutionnaire d'apprendre la géographie. Le cahier lui-même se rangeait dans un mouvement novateur puisque l'en-tête "école active" y était indiqué.

En fait d'activités, nous faisions de beaux coloriages et reportions avec une rigueur tout à fait helvétique la moindre localité et presque toutes les montagnes, cols et autres points géographiques importants de la Suisse... Il fallait ensuite, rude tâche dont nous peinions à comprendre le sens - mémoriser l'ensemble de ces données et être capables de les situer sur une carte muette. C'est à quoi se résumaient les cours de géographie de la fin des années 60.

Le mot d'ordre était : "Sois appliqué". On aurait pu ajouter : "et tais-toi!".

Voici les localités du Valais à mémoriser (en relation avec la carte ci-dessus) :

Pour voir le livre de géographie utilisé en Valais en 1854, cliquez sur ce lien.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
2,113 contributions
7 juillet 2018
436 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
3 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,366
6,669
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.