Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Barques du Léman

Le lac Léman a toujours présenté un moyen de transport et ceci depuis bien avant l'arrivée des Romains dans la région. Au Moyen-âge, de nombreux bateaux sillonent le lac Léman, le commerce y est très développé et Genève présente l'une des plus grande foire d'Europe avec des produits transitant par les grands cols des Alpes.
Aux XIIIème siècle, les comtes de Savoie, possédant la totalité du lac Léman (à l'exception de Genève) afin d'assurer leurs possessions, font construire une flotille de galères qui stationnait au château de Chillon.
Les rivalités entre Bernois, Genevois et Savoie font que de véritables batailles navales eurent lieu sur le lac.
Ces galères existèrent jusqu'au XVIIIème siècle, selon les temps de paix plus ou moins longs elles transportèrent également diverses marchandises et furent peu à peu adaptées au transport maritime.
Au XIXème siècle, avec le développement des villes, les galères sont devenues de vraies barques de transport, tant pour les personnes et les animaux que pour les marchandises d'une rive à l'autre et du haut lac à Genève.
Les barques virent leur développement principal avec le transport de pierres de construction depuis la carrière de Meillerie, qui fournissait ses matériaux à toutes les villes des rives du Léman Suisse et Savoyardes.
La dernière barque fut construit à Meillerie en 1932 et navigue encore aujourd'hui sous pavillon suisse, La Vaudoise. La plus ancienne barque est La Neptune construite en 1902 sauvé de la démolition en 1974 elle aussi sous pavillon suisse avec comme port d'attache Genève. La Cochère battant pavillon Valaisan au port de Saint Gingolph, La Liberté à Morges et La Barque à Villeneuve

De 1997 à 2000, une équipe de passionnés a entrepris la construction de la barque, La Savoie, réplique des bateaux de charge typiques des grands lacs alpins. La barque est ainsi construite à l'identique de son ancêtre, La Savoie 513, selon les plans des constructeurs du port de Meillerie avec les outils et matériaux utilisés à cette époque.
Aujourd'hui, la Savoie peut transporter 70 passagers pour des excursions sur le Léman.

Une galerie animée par Jean-Claude Duthovex Jean-Claude Duthovex

Voir sur la carte

0
Des barques du Léman à quai devant le Kursaal de Genève ou Grand Casino. Pour en savoir u...
0
0
4
Repérage
Prise de vue depuis le quai à Villeneuve sur une belle barque à voile avec juste quelques...
0
1
7
Repérage
Pendant la législature 1934-38, la Municipalité de Morges visite le site de Sagradranse à...
2
0
6
Repérage
Le Lac Léman au large de Morges, grande barque à 1 mât servant au transport de pierres. IE...
0
0
5
Repérage
Carton photographique (Schmid Grand Pont Lausanne) de la famille de la mère de Suzanne Cha...
0
0
7
Repérage
Vue sur la barque "Demoiselle", en promenade à Montreux un jour de beau temps avec pas mal...
0
0
10
Repérage
Juste une simple vue sur la barque la " Vaudoise", à Ouchy ce jour là au bord du lac Léman...
0
0
11
En approche de la rade de Genève, une barque du Léman chargée de matériaux de construction...
0
0
2
Une barque pour le transport de matériaux sur le Léman
0
1
2
Important moyen de transport de marchandises sur le lac Léman, les barques ont eu leurs mo...
2
0
2
Meillerie vers 1920. Négatif stéréoscopique.
1
0
4
Repérage
Vers 1920. Les barques à voiles latines dans le port de Meillerie. Négatif stéréoscopique.
2
2
6
Vers 1920. L' Epervier, le voilier de mon grand-père dans le port de Meillerie. Négatif st...
1
0
4
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,225
4,672
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.