Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Un voyage numérique dans les Fêtes des Vignerons

23 juillet 2019

Temps Passé, Temps Réel est une exploration dans l’histoire numérique des Fêtes des Vignerons. A voir jusqu'au 11 août gratuitement au Musée suisse de l'appareil photographique à Vevey.

L’EPFL+ECAL Lab est le centre de recherche en design de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne. C'est un laboratoire de l'innovation fondé en 2007 en collaboration avec l’ECAL/Ecole cantonale d’art Lausanne. Il vise à explorer, grâce au design, le potentiel des technologies émergentes et aborde les défis qui leur sont liés en combinant créativité artistique, connaissance scientifique et capacité à mesurer la perception de l’utilisateur. Il crée des concepts disruptifs et les transforme en prototypes fonctionnels.

En phase avec l'histoire

Depuis le 17 juillet, l’EPFL+ECAL LAB a pris ses quartiers au Musée suisse de l’appareil photographique de Vevey. L’EPFL+ECAL Lab est associé à notreHistoire.ch et à sa capsule Fêtes des Vignerons, à RTS Archives, et à la Confrérie des Vignerons pour offrir aux visiteurs du musée une exploration inédite dans le monde des images.

A partir de photos d’Instagram

L’intelligence artificielle va utiliser les images d’aujourd’hui liées à la Fête des Vignerons et postées sur Instagram pour réveiller deux siècles de patrimoine mondial (voir notre reportage). Tout un chacun peut choisir une photo format carré récente et laisser la magie opérer.

Écran immersif

Les images issues d’Instagram sont des cartes bien réelles. Elles prennent une dimension matérielle dans la main du visiteur. Placées sur la plaque lumineuse du scanner, elles déclenchent l’affichage d’une collection d’images anciennes sur un écran immersif, et permettent de remonter ainsi jusqu’au 18e siècle.

Passé numérique

Les photos du passé ont été numérisées. Le visiteur peut les regarder, les faire défiler grâce à un clavier permettant de scroller édition par édition. La Fête des Vignerons a lieu en ce moment (jusqu’au 11 août), voilà pour la partie physique, le passé est numérique. Avec ce postulat, l’installation questionne notre relation au temps, à la crédibilité et à la matérialité. L’association entre ces documents d’origines très diverses (communauté de fetesdesvignerons.notrehistoire.ch et collection de la Confrérie des Vignerons) repose sur des techniques d’intelligence artificielle, dites de « deep learning ».

Questionner la réalité actuelle avec des images du passé

Les algorithmes ne marchent pas ici dans une optique de promotions ciblées, comme le font habituellement les marketeurs dont le but est d’effectuer des recommandations sur internet, l’installation vise à stimuler la découverte, à tisser des liens entre temps passé et temps réel. Elle dévoile ce que la machine reconnaît dans les images et donc comment elle les associe. L’utilisateur peut ainsi comprendre comment l’installation nous permet de remonter jusqu’aux origines de la Fête en 1797.

Comment redonner vie aux documents?

Ce travail poursuit l’exploration menée par l’EPFL+ECAL Lab depuis une décennie sur la valorisation des patrimoines : des millions de documents sont désormais numérisés et sauvegardés, mais comment leur redonner vie? Comment peuvent-ils nourrir un intérêt au-delà des cercles de spécialistes? Ce sont les questions philosophiques et sociétales que se posent les "chercheurs" de l'EPFL+ECAL Lab.

Plongez dans le Montreux Jazz Festival avec Nina

Cet effort reçoit un écho mondial en ce début d’été, puisque quatre projets de l’EPFL+ECAL Lab fonctionnent dans des lieux prestigieux : "Nina", le véhicule qui voyage dans le patrimoine audiovisuel du Montreux Jazz Festival a pris place au cœur du festival lui-même. "Archives en Mouvement" dévoile l’ampleur de l’œuvre Roger Tallon, designer notamment du TGV, au Musée des arts décoratifs de Paris. Chronogram exprime 265 ans d’horlogerie suisse à New York. Cette série d’installations ouvertes au grand public a permis de développer un savoir scientifique et pratique, grâce aux nouveaux principes de design établis par l’EPFL+ECAL Lab. Des résultats qui font désormais l’objet d’une reconnaissance internationale, publiés notamment par la revue Leonardo-MIT Press.

Spécialiste en psychologie des interfaces

Comme pour ses autres projets, l’EPFL+ECAL Lab observera l’impact de Temps Passé, Temps Réel avec des spécialistes en psychologie des interfaces. Il vise ainsi à comprendre comment cette proposition peut dépasser l’attrait ludique et la performance technique pour générer des pratiques nouvelles et durables. Les connaissances qui en émergent contribueront à déterminer comment valoriser la richesse culturelle et sociale qui dort dans les immenses bases de données produites par l’homme.

(Crédit Photo : Daniela & Tonatiuh / EPFL+ECAL Lab)

Informations pratiques : Temps Passé, Temps Réel Du 18 juillet au 11 août 2019, de 11 h à 20 h Musée suisse de l’appareil photographique Grande Place 99, Vevey.

Entrée gratuite

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,925
4,822
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.