Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Temple de la Brévine

Temple de la Brévine

13 décembre 2016
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

Le temple de La Brévine fut élevé en 1604 par les habitants de La Chaux-de-Remousse et de La Chaux-des-Taillères car ceux du Locle, de Môtiers et de Travers étaient trop éloignés. L'édifice est classé monument historique en 1924. Il a été restauré au cours des années 1925 à 1929.

Dès 2001, la Commune de la Brévine a engagé des travaux de conservation et restauration de l'édifice en commémoration du quadricentenaire de sa construction, en 2004.

Un cadran solaire est posé en 1806 sur la façade sud de la tour. Ce méridien est dû au travail du justicier Abraham Matthey.de-l'Etang et Samuel Hoffe. Ce cadran est remplacé en 1958 par le cadran actuel, calculé par Edmond Guyot, ancien directeur de l'Observatoire cantonal.

Au-dessus de la porte d'entrée, l'inscription intrigue par son côté très personnel et le mystère subsiste sur l'identité et la fonction exacte d'Israel Huguenin. Maurice Neeser (pasteur en 1917) suppose qu'il s'agit de la personne qui s'est occupée de la direction générale des travaux.

La galerie en fer à cheval, construite en 1665 est supportée par cinq piliers de sapin tournés et moulurés. Tout comme la galerie, les bancs sont disposés autour d'une chaire polygonale datant de 1837. En 2004, des vitraux de Simon Haenni sont venus orner les quatre œils-de-bœuf du temple, entièrement restauré à l'occasion de son 400e anniversaire.

Les vitraux que l'on peut admirer actuellement sont l'œuvre de Louys Châtelain, Louis Rivier et Jules Courvoisier.

Situés à l'est du temple, la rose et le vitrail sont inaugurés en 1917. Au centre figurent les armoiries de la Brévine entourées d'une couronne de bruyère des marais. La fontaine, en fait, représente un abreuvoir d'où le nom "brévine".

Le vitrail à gauche de la chaire a été posé en 1933. Il représente l'épisode des pèlerins d'Emmaüs et la Crucifixion.

Le vitrail de la paroi orientale posé en 1936 figure Daniel dans la fosse aux lions et le prophète Elie nourrit par les corbeaux.

Le vitrail à droite de la chaire nous dit que "Marie a choisi la bonne part qui ne lui sera point ôtée". La date et l'auteur de ce vitrail sont inconnus.

Le temple possède un orgue ancien (1910) de la manufacture lucernoise Goll.

Source : documentation in situ

Voir aussi : Cloches - La Brévine / quasimodosonneurdecloches.ch

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,377
5,905
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.