Les Quais d'Ouchy

Sylvie Bazzanella

Avant 1896, un chemin de rive relie Ouchy à Pully. Le parcours soumis aux aléas météorologiques est pittoresque, mais malaisé.

Un funiculaire relie dès 1877 Ouchy au cœur de Lausanne ; dix ans plus tard, la Compagnie Générale de Navigation (CGN) quitte Morges pour s'installer à Ouchy.

La deuxième moitié du XIXe siècle étudie l'adaptation du simple chemin de rive aux nouvelles exigences commerciales.

La nouvelle voie conservera-t-elle un caractère pittoresque ou deviendra-t-elle une vaste chaussée linéaire accompagnée d'un promenoir majestueux ?

La variante monumentale est choisie. De 1896 à 1901, des remblais sont mis en place sur 30 m de large et près d'un kilomètre de rive. Le quai nouveau est inauguré le 21 juillet 1901.

Dès 1901, 20 candélabres monumentaux à crosse d'évêque, illuminent le quai. C'est la première installation d'éclairage public fonctionnant à l'électricité à Lausanne. L'alimentation est assurée par l'Usine électrique communale de Pierre de Plan, inaugurée peu de temps auparavant.

Des parterres séparent la route du promenoir. Les jardiniers y déploient leur savoir-faire, en particulier dans la mosaïculture, art typique du XIXe siècle qui consiste à composer des plantes en motifs géométriques.

Des conifères majeurs, aujourd'hui imposants, sont plantés dans les parterres.

Au fil du temps, les plates-bandes seront rehaussées par une bordure, aplanies, creusées de placettes, de nouvelles plantations se feront dans vision d'ensemble.

En 2001 et 2002, le renouvellement des quais permet de restituer unité et simplicité au promenoir.

Texte extrait de : © Les Quais d'Ouchy, dépliant édité à l'occasion du Centenaire des Quais d'Ouchy.

Avec l'aimable autorisation du Service des Parcs et Promenades - Lausanne.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Sylvie Bazzanella
3,262 contributions
19 mars 2011
1,216 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie