Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Ancienne église d'Hérémence

Ancienne église d'Hérémence

20 septembre 1939
hérémence
Phototypie, Neuchâtel
Pierre-Marie Epiney

Cette carte postale a été postée à Hérémence le 20 septembre 1939, soit 17 jours après l'entrée en guerre de la France. Adressée à une personne habitant Paris, elle reflète bien les inquiétudes de l'époque :

"+Pax

Hérémence, le 20 septembre 1939

Mes chers amis,

Je vous ai écrit il n'y a pas lontemps et entre temps je suis allé à la Chaux-de-Fonds où j'ai su que Jean a passé pour trouver sa tante Alice. Est-il rentré en France ? Je ne le pense pas. ? vit à Soleure pour avoir de vos nouvelles. On ne me réformera pas. Il suppose que vous êtes en sécurité et que vous êtes ensemble.

Ecrivez-moi un mot malgré le retard du courrier. On peut écrire et il faut croire.

Je vous embrasse tous et Miquette cent fois plus." signature

Et, sans doute pour souligner l'espoir d'une issue heureuse et rapide de la guerre, l'auteur a affranchi sa carte au moyen du timbre célébrant les 75 ans de la convention de Genève.

Selon le site de la commune d'Hérémence, "Trop petite et déjà fortement ébranlée par le tremblement de terre de 1946, l'église d'Hérémence [notre image], datant de 1770, doit être remplacée ; elle est démolie en 1967. Sur les 15 projets présentés lors de la mise au concours, c'est le projet de l'architecte et sculpteur zurichois Walter Förderer qui est retenu. Suite à l'approbation quasi unanime des paroissiens en 1966, l'église St-Nicolas d'Hérémence est construite de 1967 à 1971 dans une architecture massive de béton ; le matériau brut provient du même béton qui a servi à bâtir le barrage de la Grande Dixence quelques années plus tôt. En plus d'une prospérité nouvelle, la construction du barrage a amené à la vallée la maîtrise des techniques du béton armé."

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Pierre-Marie Epiney
1,151 contributions
29 avril 2019
317 vues
0 like
0 commentaire
2 galeries