Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Marais de Mategnin

Marais de Mategnin

27 avril 2018
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

Site d'importance nationale pour la reproduction des batraciens, les marais de Mategnin se situent à cheval entre la Suisse et la France.

Accueillant une faune et une flore devenus rares en Suisse et en Europe, Mategnin est un des rares biotopes marécageux du canton. Il abrite de nombreux oiseaux comme le Râle d'Eau ou le Pouillot Fitis. Il est notamment classé d'importance nationale pour les batraciens avec la présence du Crapaud Commun. De plus, il recèle plus d'une dizaine d'espèces végétales figurant sur la liste rouge des espèces menacées dont le Renoncule en crosse, le Peucédan des marais ou encore le Spirodèle à plusieurs racines.

La petite histoire de Mategnin, première réserve naturelle

Longeant la frontière du Pays de Gex, les marais de Mategnin sont, dans les années vingt, l'un des derniers sites marécageux du canton de Genève. Drainage et correction de cours d'eau font payer un lourd tribut aux milieux naturels.

Les naturalistes de l'époque créent alors, en 1928 "L'Association pour la création, et l'entretien des réserves naturelles dans le canton de Genève". L'association a pour but de recenser les milieux naturels dignes d'intérêt afin de les préserver de manière durable. Les zones pouvant être constituées en réserves naturelles sont recherchées. Dès le 1er janvier 1930, l'association conclut la location des marais de Mategnin avec la commune de Meyrin pour une période de 20 ans. Le 18 avril 1951, ces terrains sont achetés par la Ligue Suisse pour la protection de la nature (aujourd'hui Pro Natura) pour Frs. 12'000.

C'est la section genevoise qui en assure la gestion.

Pour aller plus loin : Mategnin les Crêts

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Albin Salamin

    Une partie de l'eau s'écoule vers le Rhône par le Nant d'Avril, petite rivière la plus maltraitée du Canton de Genève. En cette année 2018 (avril), 1,2 km près de cette étang des Crêts, ont été re-naturé.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,167
4,661
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.