Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Ferme du Pélard

Ferme du Pélard

19 avril 2020
Claire Bärtschi-Flohr

Admirez le Tuyé, (prononcez tué) typique des fermes de la région.

Le Pélard fait partie d’un versant des gorges du Doubs situé sous les falaises de la Roche-Guillaume, au Valanvron, non loin de La Chaux-de-Fonds. La rivière Doubs, sur cette partie de son cours, sert de frontière entre la Suisse et la France.

notrehistoire.imgix.net/photos...

Photo : en chemin, vue sur Biaufond.

La forêt, propriété de l’État de Neuchâtel, est difficile à entretenir et à exploiter tant les côtes sont abruptes.

Sur le panneau disposé près de la ferme, on peut lire :

« Au 16ème siècle, les côtes du Doubs étaient exploitées pour les besoins de l’industrie.

La construction d’un moulin au fond de la combe du Péla en vue de peupler la région est mentionnée dans un acte du 1er avril 1559.

Ce hameau était constitué de sept maisons dont un moulin et une scierie. La forge du Pélard a permis à la « belle industrie » (« l’orlogerie ») de s’installer et de se développer sous l’impulsion des Brandt dit Gieurin et des Ducomun dit Boudry.

Vestige de cette époque, le Pélard est aujourd’hui l’unique ferme de ce secteur des côtes du Doubs. »

Elle a été sauvée de la démolition il y a quelques décennies par le CLUB JURASSIEN, association neuchâteloise fondée en 1865. Le Pélard fait partie de la section « Pouillerel ».

15 mai_ De retour au Pélard. Le long du chemin forestier, nous voyons beaucoup de petites fleurs blanches de fraisiers, promesse de délicieuses fraises des bois, nous admirons le lent déroulement des tiges de fougères. Les pétasites couvrent les bords du chemin. Leurs feuilles grandissent. En été, elles sont souvent très grandes. Quand nous étions enfants et que nous nous promenions dans le Jura, nous les cueillions pour nous en faire des parasols.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
101,440
5,919
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.