Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Une visite embarrassante

11 août 2020
Pierre-Marie Epiney

Bernard Crettaz, (*1938) né à Vissoie, dans le Val d'Anniviers, en Valais, est un sociologue et ethnologue suisse.

Avant ses études universitaires, Bernard Crettaz a accompli 3 ans de séminaire catholique à Sion (petit puis grand séminaire) dans l'intention de devenir prêtre. En auditeur libre, il a découvert aussi le monde protestant. Mais c'est pour des raisons de célibat qu'il a renoncé à la prêtrise.

En 1979, il obtient un doctorat en sociologie avec la publication de sa thèse "Nomades et sédentaires". En 1976, il est nommé conservateur du Département Europe du Musée d'ethnographie de Genève qui comprend la Collection Georges Amoudruz. Plus d'informations biographiques à cette page.

Dans cette capsule vidéo, Bernard Crettaz évoque un souvenir d'enfance qui l'a marqué : la visite à Zinal de Mgr François Charrière, évêque de Genève-Lausanne et Fribourg qui ne venait pas en qualité d'évêque mais en tant qu'ami d'Erasme Epiney, curé de St-Luc puis Chippis. Cette visite mettait tout Zinal en émoi puisque, ne sachant comment se comporter face à un tel dignitaire, les habitants de Zinal essayaient plutôt de l'éviter...

Errata signalée par Bernard :

les travaux du printemps n'étaient pas les foins mais d'autres travaux des champs.

Au sujet d'une rencontre avec un autre évêque, voici ce que disait Rose Bünter-Salamin (1927-2012) dans son blog

du 30 avril 2008 et retranscrit par sa petite-fille Ivana :

Il était coutume lorsque nous rencontrions un prêtre de de le saluer en lui tendant la main. Petite anecdote : Monseigneur Nestor Adam, sacré évêque du Valais le 8 août 1952, rendait assez régulièrement visite dans les paroisses. En compagnie de ma sœur Blanche nous le rencontrons. Avec précipitation Blanche tend sa main à Monseigneur « bonjour M. le curé ». On nous fait remarquer qu’il s’agit d’un Monseigneur et non d’un simple prêtre. Blanche rétorque, « je ne vous avais pas reconnu »... sourire amusé du prélat que nous avons quitté après avoir baisé son anneau, selon la tradition. Monseigneur Adam était vraiment apprécié. Personnage fait de simplicité et d’ouverture. Sa devise « Où il y a de l’amour, il y a Dieu ».

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,332
6,488
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.