Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Les prières au bas de l’autel : le Confiteor.

Les prières au bas de l’autel : le Confiteor.

12 août 2018
Laurent de Weck
Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Laurent de Weck

    La messe dans le rit tridentin commence par les prières au bas de l’autel. En fait partie le Confiteor, prière au cours de laquelle le célébrant, ses acolytes, et les fidèles reconnaissent leurs fautes devant Dieu. On répète trois fois « mea culpa, mea culpa, mea maxima culpa » en se frappant la poitrine. C’est l’origine de l’expression « battre sa coulpe ».

    Durant cette prière, le prêtre se tient dans une inclinaison profonde, qui sera celle de ses servants quand ils diront le Confiteor après lui.

    Cette photo a été prise le XIIe dimanche après la Pentecôte de l'année liturgique 2018, temps liturgique vert, d’où la couleur de cette chasuble qui doit dater des années trente.

    LdW

Laurent de Weck
517 contributions
2 juillet 2019
207 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
1 galerie
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,485
6,582
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.