Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Repérage
Histoire d’un groupe orchestral éphémère dans les années 60

Histoire d’un groupe orchestral éphémère dans les années 60

1 janvier 1962
Philippe Clavel

L'orchestre « The Black Sailors » en 1965.

Comme pour une grande partie de la jeunesse de la fin des années 1950, l'émission « Salut Les Copains » sur Europe N°1 est très écoutée en Suisse romande. Durant l'année 1961, c'est l'émergence des groupes de rock français : Chaussettes Noires, Chats Sauvages, Pirates entre autres.

L'idée et l'envie de faire de la musique en s'inspirant de ces modèles en ont démangé plus d'un.

Début 1962, Jean-Pierre et moi, camarades de classe en 1ère année du Technicum de Genève, s'achetons une guitare électrique Hofner dans le magasin d'instruments de musique Joliat situé à l'avenue Vinet à Lausanne.

Les premiers accords sont joués chez Jean-Pierre, rue des Bergières. Le groupe prend forme petit à petit avec Roger, le frère de Jean-Pierre, Richard, un copain des Bergières, et Gaston qui habite dans le même immeuble que moi au chemin de Renens.

A la recherche d'un local, nous apprenons que le groupe scout de Saint-Paul a "hérité" de la jouissance d'une petite maison au chemin du Boisy, maison vouée à la démolition pour construire une piscine dans les années qui suivent.

image

Maison sise au Chemin de Boisy 41 à Lausanne. Mise à disposition du groupe scout de Saint-Paul de 1962 à 1965, avant sa démolition.

Photo tirée de la plaquette éditée à l'occasion du 50ème anniversaire du groupe des éclaireurs de Saint-Paul, à Lausanne

The "Black & White" au Boisy, 1962 The "Black & White" au Boisy, 1962

Dans le courant de cette même année, les premières répétitions de l'orchestre « The Black And White » ont lieu au rez-de-chaussée.

La maison est occupée au 1er étage par Marc Hermenjat, étudiant et assistant à l'EPUL. Il en est le locataire et l'intendant. Passionné de musique, il nous fait écouter des disques de jazz. Ce n'est pas sa seule passion : dans le sous-sol aménagé en atelier, à partir de pièces et modèles usagers récupérés auprès de la gendarmerie vaudoise, il parvient à reconstituer entièrement une Harley-Davidson qu'il fait expertiser pour rouler. Superbe machine à la mesure du bonhomme. C'est lui qui nous a fabriqué le premier ampli (fixé dans une caissette en bois bleu clair, pratique pour les déplacements).

Marc et son Harley de 1954

Marc et son Harley-Davidson de 1954

Un samedi en fin d'après-midi un homme d'une certaine corpulence, bien dégarni, l'air jovial, en tenue de scout nous interpelle :

- Les gars, nous accédons à votre demande d'occuper et d'aménager le sous-sol. Mais ce serait sympa de rejoindre le groupe des routiers avec la spécialité de musicien d'orchestre.

Orchestre routier de Saint-Paul Orchestre routier de Saint-Paul

L'orchestre routier participe à l'animation de soirées des éclaireurs de Saint-Paul données à la caserne de la Pontaise, à la vente paroissiale (photos ci-dessus), anime l'après soirée de la chorale Plein-Vent (chorale du scoutisme vaudois) donnée dans la salle du cinéma de Beaulieu Lausanne.

Grâce à Albi, nous pouvons occuper un local en permanence et l'aménager à notre guise. En quelques semaines d'huile de coude, de participations de bénévoles (nettoyage, peinture, décoration, confections diverses) et récupération de mobilier (petites tables, fauteuils en bois et toile de jute), notre local est opérationnel et baptisé « Boisy ».

En 1963 le groupe change de nom et devient « The Black Sailors ».

The Black Sailors, en 1963

Le groupe « The Black Sailors » en 1963. De gauche à droite : Philippe Clavel - Jean-Pierre Ith - Gaston Roy - Richard Zimmermann - Roger Ith.

Était-ce : Qu'il se lève … le rideau rouge ou Lady, Oh Lady…

Le Boisy n'est pas seulement un local de répétition, mais aussi un lieu de rencontre de la jeunesse du quartier, et de tous horizons. Les soirées et surpat' se multiplient dans une chaleureuse ambiance et font régulièrement le plein. En souvenir de André, Eric, François, Gaston, Geneviève Isabelle, Jean-Marc, Jean-Pierre, Josiane, Lise, Myriam, Myrta, Nadine, Philippe, Raymond, Richard, Roger, Rolande, Solange, ...et tous les autres copains, copines et invités.

Nadine avec "The Black Sailors"

Nadine, la « Sylvie Vartan » de Boisy, le 21 mars 1964.

The Black Sailors au Boisy en 1965

Le groupe en 1965. Avec, de gauche à droite, les accordéonistes Jean-Marc Maeder et Raymond Tanniger.

Deux accordéonistes se sont joints au groupe de base, permettant, avec un répertoire élargi, de jouer en attraction et d'assurer le bal. C'est ainsi que l'orchestre a animé, durant la période comprise entre 1963 et fin 1965, des deuxièmes parties de soirées, des bals, des mariages dans tout le canton de Vaud, de Vallorbe à Rougemont en passant par Territet et divers lieux à Lausanne. De retour d'une prestation au petit matin, le passage par le laboratoire de la boulangerie des Bergières pour prendre une brassée de croissants chauds nous donne l'appétissante occasion de prendre un copieux p'tit déjeuner dans la cuisine du Boisy, après la reddition du matériel au sous-sol.

La maison du chemin du Boisy 41 doit être libérée à fin 1965. Elle est démolie en janvier 1966.

Avec cette disparition sonne la fin proche du groupe qui ne retrouve pas de local permanent pour y répéter et y entreposer son matériel. L'aventure des « Black Sailors » a été courte mais enthousiasmante, riche en événements, en rencontres, en musicalités variées. Le bonheur insouciant et la joie de vivre de nos vingt ans, au seuil de l'entrée dans la vie professionnelle et familiale.

Quelques parutions dans la presse

FEUILLE D'AVIS DE LAUSANNE du vendredi 29 mars 1963

LES FAITS DIVERS

FAL 29.03.1963

FEUILLE D'AVIS DE LAUSANNE du samedi 11 juillet 1964

Le Matin - Tribune de Lausanne du dimanche 13 décembre 1964

Le Matin - Tribune de Lausanne du vendredi 16 décembre 1966

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Merci pour votre article drôle et intéressant qui raconter l'histoire de votre groupe à Boisy. A cette époque Lausanne disposait encore de beaucoup de locaux, de lieux, d'ateliers, de maisons pour les jeunes et pour les artistes. Aujourd'hui ces lieux ont disparus et c'est bien tristes!

  • Eliane A. Perler

    que de souvenirs, l'innocence de la jeunesse. La Sylvie de Boisy était pas mal, mais la vraie était mieux.

  • Jean-Marc Epitaux

    bonsoir Philippe je m apelle jean marc et comme toi j ai connu cette maison de boisy et pour cause, nous y faisions nos répétitions avec notre groupe appelé Les poissons rouges. j ai été tres heureux de me replonger dans ces années sympas grace à ta publication, surtout aujourd hui tu as été un rayon de soleil dans ma journée, car mon atelier se trouve à 200 metre de la porte de vincennes où des évenements graves se sont produits. et je peux te dire que le tress était plutot élevé.Merci encore et et à bientot peut etre

  • André Richard

    de vieux souvenirs, l'aménagement du local, les copains et la maison du Boisy