Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Genève, les forces-motrices

Genève, les forces-motrices

Editions Charnaux Frères, Genève
Albin Salamin

Afin d'alimenter Genève en eau, le Grand Conseil du Canton de Genève, après des discussions serrées sur l'attribution de la concession pour l'utilisation des eaux du Rhône, avec la ville de Genève, cette dernière obtient l'autorisation de se substituer à une Société privée pour la construction de l'usine (Journal de Genève, le 3 octobre 1882). La concession est accordée le 30 décembre 1882.

Ainsi dès janvier 1883, le projet prend forme avec comme président de la commission technique M. Théodore Turrettini et les travaux pourront débuter en novembre de la même année. L'usine aura pour fonction d'alimenter en eau potable les fontaines, les maisons et usines de la ville en leur fournissant les eaux du Rhône et en énergie, produite par la technique de l'eau sous pression (40 à 50'000 l/min).

Par la même occasion, elle prend en charge les travaux nécessaires à la régularisation du lac Léman notamment par la construction d'un barrage à rideaux.

Un groupes de cinq turbines Escher-Wyss, sont inaugurées en 17 mai 1886 puis en 1892, la grande aile du bâtiment est terminée. Dix huit groupes de pompes et de turbines sont désormais en fonction.

Le bâtiment est abandonné dans les années 1960 puis classé en 1988.

Une photo des turbines en 1986 par M. Jean-Georges Mallet:

Ce bâtiment fut transformé en salle de spectacle de 1000 places (inauguration en septembre 1997) suite à la fermeture provisoire du Grand Théâtre de Genève pour rénovation.

A propos de cette salle: ICI

De nos jours, seules deux pompes sont conservées dans la petite aile

Vue extérieure du bâtiment:

Photo de Dominique Python

Source: Wikipedia

Voir une galerie photo du chantier titanesque pour l'époque de l'usine des forces motrices de la Coulouvrenière de sur le site du BFM

Remarques:

Pour éviter les surpressions dangereuses, une vanne de décharge est installée près de la grande aile, dans le Rhône. Elle rejette l'eau en créant le premier jet d'eau de Genève.

La première usine hydro-électrique de Genève fut construite sous la direction de M. Turrettini, un peu plus en aval sur le Rhône, à la hauteur du village de Chèvres sur la commune de Bernex. Elle fut en fonction de 1886 à 1943 et démolie en 1947. De nos jour, seule la passerelle subsiste:

Photo de Liliane Chevalley

Voir aussi une vidéo entre 1940 et 1949 de Aurélien Matti

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Albin Salamin
2,103 contributions
15 décembre 2012
1,914 vues
1 like
1 favori
0 commentaire
3 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,438
6,079
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.