Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:18:02

Albert Cortot (6/10)

3 janvier 1954
Emission sans nom
Radio Télévision Suisse

Au cours de cette série de dix entretiens enregistrés en 1953, Alfred Cortot se confie au critique musical Bernard Gavoty, qui est également son biographe.

Qu'est-ce qui distingue un virtuose d'un interprète? Au brio du premier, Cortot oppose la démarche de l'autre, qui interroge l'intériorité de l'oeuvre. Si les intentions du compositeurs doivent être prises en compte, l'interprétation doit aussi exprimer la nature propre du musicien.

Quelques souvenirs étayent cette argumentation: Anton Rubinstein, devant lequel il joue l'Appassionata de Beethoven, lui dit: "C'est bien, petit, mais tu sais, les sonates de Beethoven, ça ne se joue pas, ça se réinvente." Autre leçon: la fille de Claude Debussy, Chouchou, 8 ans, devant laquelle il avait joué les 24 Préludes, et à qui il demandait si c'était bien "comme cela comme cela que jouait [son] papa?", répondit: "Non, il écoutait davantage."

(Source photo: Alfred Cortot, The Master Classes, cours d'interprétation, Sony Classical 2006)

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Radio Télévision Suisse
15,715 contributions
15 septembre 2016
392 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
1 galerie
00:18:02
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,520
6,464
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.