Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
«Sémaphore Métaphore» Oeuvre de André-Paul Zeller

«Sémaphore Métaphore» Oeuvre de André-Paul Zeller

29 août 2013
Sylvie Bazzanella
Sylvie Bazzanella

Trônant sur la place du Centre d'Exploitation de la Blécherette, l'hydromobile Sémaphore Métaphore est, au stade actuel, plus en fonction en raison de son état de corrosion. Des démarches sont en cours en vue d'une restauration.

Le sculpteur :

André-Paul Zeller, né le 25.3.1918 à La Neuveville et décédé le 8.4.2005 à Ollon - Les Fontaines

Références : Sculpteur hydroplasticien. Sculptures hydromobiles, art dans l'espace public, fontaines et décors de théâtre

Activités : Sculpture, peinture, dessin, collage, lumière, scénographie, art dans l'espace public, fontaine, scénographie théâtrale, art cinétique, décor de théâtre

L'hydromobile :

Sémaphore Métaphore (1977) mesure environ 17 mètres de hauteur. Sa hauteur moyenne est de 15 mètres et le diamètre de son grand disque est de 2,26 mètres. Son poids total est de 9000 kilos et le grand élément basculant pèse 5000 kg. La course verticale des éléments extrêmes est de 10 à 12 mètres et leur oscillation d'environ 60 degrés.

Fonctionnement :

L'hydromobile fonctionne comme un mobile mû par la force du vent dont les roues à aube carrées sont actionnées par le remplissage d'un certain nombre d'augets, c'est-à-dire de petits seaux ou godets fixes à la circonférence de la roue pour recevoir l'eau motrice.

Il est alimenté à sa base par l'eau du réseau, le circuit d'eau parcours le mât vertical et les différentes branches du mobile. L'eau termine sa course dans le bassin pour être reprise dans une canalisation d'eau claire (EC) de la place du Centre de la Blécherette.

Informations mises gracieusement à disposition pour Notrehistoire.ch par le Service Immeubles, Patrimoine et Logistique (SIPaL) Lausanne.

Voir également : L'hydromobile

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire