Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le pont de Gueuroz en 1933

Le pont de Gueuroz en 1933

1933
Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Suzanne et Pierre Auguste ont emprunté, depuis Vernayaz, le versant droit des gorges du Trient, le sentier muletier, par endroit très escarpé, franchissant le Tête rocheuse des Tsarfas (Charfaz) et permettant depuis les temps anciens d'atteindre le hameau de Gueuroz (Inventaire des voies de communication historiques). En 1903, le Dictionnaire géographique décrit un hameau de 6 maisons,17 habitants, avec un petit hôtel (1889), dans une solitude verdoyante.

La construction du pont durera 3 ans de 1930 à 1933. Il franchit élégamment les gorges du Trient, à une hauteur de 186 mètres et sur une portée de 98.6 mètres, par deux arcs parallèles raidis par un tablier en auge, techniquement possible par la maîtrise du béton armé, véritable révolution dans la construction des ponts introduite par l'Ingénieur suisse Robert Maillard (1872-1940) à des prix concurrentiels. Alexandre Sarrasin, son collège ingénieur a choisi cette technique pour réaliser cet audacieux ouvrage. La finesse des arcs est rendue possible par cette savante construction d'un cintre en bois soutenant les arcs jusqu'à leur durcissement achevé.

Photographie de Suzanne depuis Gueuroz par Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Cher monsieur Philippe Chappuis, une image belle et intéressante à tous les niveaux avec en plus de la documentation instructive, merci !

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
105,346
6,575
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.