Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
La camera de Paillard et le cinéma de Boolsky

La camera de Paillard et le cinéma de Boolsky

2 novembre 2013
Martine Desarzens
Martine Desarzens

Mardi 29 octobre a lieu le vernissage du livre Paillard-Bolex-Boolsky, une histoire croisée de la fameuse caméra et du cinéaste Jacques Boolsky à la Cinémathèque de Lausanne dans la salle di cinémathographe.

Nous nous retrouvons dans le petit hall du cinématographe, en attendant l'ouverture des portes, je fais quelques photos des objets exposés dans des vitrines souvenirs du "cinéma d'un autre temps"

Plans de la caméra

Travail avec un technicien sur ces dessins de caméra

Au début les employés étaient majoritairement des hommes, la place des femmes est venue plus tard pour le travail en chaînes….

Enfin l'écran s'allume sur l'affichette Paillard Bolex Boolsky; le cinématographe est archi plein, des spectateurs retardataires sont assis sur les marches….la magie commence…in entends quelques discours passionnants sur l'élaboration du livre qui est "vernissé".

On reconnait Frédérique Maire (en blanc), directeur de la cinémathèque

Devant le piano on reconnait Roland Cosandey co auteur du livre "Une histoire croisée" avec Thomas Perret et le pianiste Enrico Campanovo qui va interpréter les illustrations musicales des films muets qui vont êtres projetés.

  • Je vous propose 8 petits films ou extraits de films charmants et drôles.

En premier on découvre le film d'animation La cigale et la fourmi, établi sur une partition jamais enregistrée et disparue, cet hymne à la dépense, plein d'allusions au music-hall et au cinéma 100% sonore, fait la nique à La Fontaine. Boolsky y associe Jules-Ami Courvoisier, affichiste réputé, et André-François Marescotti (BCM), compositeur débutant. Pour la petite histoire André-François Marescotti jeune compositeur fauché à vendu ses droits d'auteur de la musique de ce film !

Le seul film en 35 mm sonore réalisé par J. Boolsky est une publicité pour le deuxième tirage de la Loterie romande, fixé au samedi 11 juin 1938 au Grand Théâtre de Genève. Son format le destinait à l'avant-programme des salles de cinéma. Avis aux connaisseurs: ni l'auteur du sketch, ni les trois comédiens ne sont encore identifiés.

Une ode à la perfection mécanique, illustrant le «subtil assemblage de 900 pièces» qui constituent la Bolex H16. Reprenant des motifs développés par la revue Bolex Reporter, le film décline quelques usages de la caméra, «compagne attentive de tous les voyages, de tous les dépaysements», en insistant sur l'idée qu'elle constitue un «coffret à souvenirs».

Réalisé avec la participation de la Cinémathèque suisse, le livre Paillard-Bolex-Boolsky. Une histoire croisée aborde ces aspects en trois volets: la production industrielle des fameux appareils de cinéma, la production cinématographique de J. Boolsky, un DVD avec quatre films de J. Boolsky et quatre films Bolex-Paillard. L'ouvrage associe ainsi deux domaines rarement abordés de manière parallèle ou croisée, l'histoire industrielle et l'histoire du cinéma, et remet en circulation des films rares. Roland Cosandey, Thomas Perret, Paillard-Bolex-Boolsky. Une histoire croisée, Ed. de la Thièle, 2013, 200 pp., 81 ill., dvd. ISBN 978-2-8283-0044-9. En souscription: Fr. 50.- (port compris pour la Suisse), <a href="">info(at)editions-thiele.com</a>

Lire aussi :

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/57312/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,252
6,669
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.