Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Arlette Zola

Arlette Zola

Photo: Blick/ Gilbert Bourquin
Michel Savioz

Arlette Zola née Arlette Jaquet (née le 29 avril 1949 à Fribourg) est une chanteuse suisse. Son premier grand succès est Elles sont coquines, édité en 1966 par Disc AZ et son premier album Arlette Zola en 1967 chez le même éditeur. Elle se retrouve au hit-parade des radios francophones en 1967 grâce à Deux garçons pour une fille, Le marin et la sirène et Je n'aime que vous. Elle enchaîne alors les interviews dans les magazines, les plateaux de télévisions, et se produit en Suisse et dans le monde jusqu'au Brésil.

Dès son plus jeune âge, elle se mit à chanter et à gratter sur sa guitare. C'est lors d'un concours à la TV romande « Télé-Crochet » qu'elle se fit remarquer en gagnant le 1er prix avec une chanson de Petula Clark L'enfant do. Marco Vifian directeur artistique des Aiglons l'incita alors à se diriger vers la chanson. Fin 1966, Arlette Zola sort le single Elles sont coquines, qui sera son premier grand succès commercial, édité par Disc AZ. Un album suit en 1967 intitulé Arlette Zola toujours chez AZ.

Elle se retrouve en haut des hit-parade des radios francophones en 1967 grâce à Deux garçons pour une fille, Le marin et la sirène et Je n'aime que vous. Arlette Zola fait alors la une des magazines pour jeunes comme Salut les copains, est classée aux premières place de l'émission de radio du même nom sur Europe 1, chante sur de nombreux plateaux de télévision, se produit en Suisse et à l'étranger. Elle donne notamment des concerts en Bulgarie, où elle gagne un concours international de la chanson L'Orphée d'or[réf. nécessaire]1, qui est l'équivalent de l'Eurovision dans les pays de l'est. La jeune chanteuse est également reconnue au Brésil et en Allemagne, où elle enregistre toute une série de disques en allemand et en italien.

En 1982 elle revient à la chanson grâce à Alain Morisod et représente la Suisse au Concours Eurovision de la chanson 1982 où elle obtient la troisième place avec Amour on t'aime. Suivront des galas et concerts, surtout en Suisse romande, et la sortie de nouveaux disques. Durant 3 ans elle est meneuse de la revue de Servion chez Barnabé.

Alain Morisod en toute amitié et reconnaissant de son talent l'invite en novembre 1998 à son émission (Les coups de cœur) à la TV romande. Il lui offre une merveilleuse chanson qui s'intitule, Laissez moi encore chanter.

Avec l'appui de ses fans qui l'encouragent, un nouveau CD sort en 2003 où elle interprète notamment Les amants d'un jour en souvenir d'Édith Piaf. En 2005, elle sort un CD qui retrace les valeurs qui lui sont chères : « Amour, amitié ». En 2007, Arlette Zola publie un nouvel album intitulé Le bonheur ne coûte rien et l'on entend son nouveau disque sur les ondes. Wikipédia

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Alain Vermot

    Né en 1947, nous sommes presque contemporain, j'aimais venir t'écouter à la grande fontaine, j'étais apprenti photographe chez Hans Schmid à Pérolles, je te photographiait pour exposer ta belle coiffure chez la coiffeuse. Que de merveilleux souvenir de ce qui était la belle et unique grande fontaine.

Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,183
4,663
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.