Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
Chapellerie Mornal, St-Gervais_37

Chapellerie Mornal, St-Gervais_37

1 janvier 1905
inconnu
Claire Bärtschi-Flohr

Autrefois, le couvre-chef faisait partie intégrante de l'habillement. Pas question de sortir sans chapeau, aussi bien pour les Messieurs que pour les Dames. Les magasins, abritant souvent aussi le fabricant de chapeaux ou la modiste, avaient donc pignon sur rue.

D'abord j'ignorais où se trouvait cette chapellerie en ville de Genève.

Renseignements pris auprès des "Archives de Genève", puis auprès du Centre d'Iconographie Genevoise, j'ai appris que ce magasin s'est trouvé à différents endroits du quartier de St-Gervais. La Chapellerie apparaît pour la première fois dans l'annuaire d'adresses en 1879 et se situe Place St-Gervais 17. A partir de 1899, la chapellerie se situe à la rue des Corps-Saints 8. La photo ci-dessus a été prise Rue de Coutance 12 (ancien numéro : 83). Selon le registre du Commerce, il fut établi à cet endroit de 1904 à 1924. D'après les vêtements des personnes, cette photo a probablement été prise entre 1904 et 1910. La photo a peut-être été prise lors de l'ouverture du magasin à sa nouvelle adresse? Qui sait ? La Chapellerie n'apparaît plus à partir de l'annuaire de 1924.

Je suis en possession de cette photo car les propriétaires de la Chapellerie ont vendu à mes parents, en 1943, une maison sise dans le quartier de La Servette, Orangerie 15 (anciennement Orangerie 5).

voir : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/19199/

Cette maison a d'ailleurs une histoire. Ce fut l'Orangerie (avec des orangers !) d'un grand domaine sis au Grand Pré, ayant appartenu à Jean-Louis Archinard (1827-1900) dit "du Grand Pré" (tous les premiers-nés Archinard portaient le prénom de Jean-Louis, ce qui pose parfois des problèmes d'identification). Il était ingénieur agronome passionné. Il aimait tester de nouvelles espèces. Il a été président du Cercle des Agriculteurs de Genève, membre de l'Institut National Genevois, de la Société des Arts de Genève, etc. Son fils Jean-Louis (1851-1916) reçu le Jonc en cadeau de mariage (ce fut le père des "Petites Tatas : voir château du Jonc). Mes renseignements proviennent de Mme Béatrice Archinard.

Voir : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/56790/

lire aussi : http://www.notrehistoire.ch/article/view/330/

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,193
6,470
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.