Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.

Famille Flohr Albert et Renée_avant1939

Une galerie animée par Claire Bärtschi-Flohr Claire Bärtschi-Flohr

Voir sur la carte

La rue de la Canonnière_31
Entre les numéros 47 et 45 de la rue du Grand-Pré, s'ouvre la rue de la Canonnière. Elle n'est pas très longue. Environ une centaine de mètres. Au bout de la rue, une petite villa ferme le passage et si l'on ne veut pas revenir sur ses pas, on doit s'engager dans la rue de l'Orangerie, soit à gauc...
1
4
8
Nous étions en vacances dans le petit village de Gignac, dans le Vaucluse. Au pied du bo...
0
0
8
Claude Champendal (1917-2001), Albert Flohr (1911-1976) et Renée Champendal (1913-1990), q...
0
5
4
Repérage
Voici la photo originale, bien imparfaite. Ci-dessus, un essai en HDR pour essayer d...
0
0
9
Nous passons les quatre jours du congé de Pâques à Paris (voir photo 655). Nous voici r...
0
0
3
Les genevois passent les quatre jours de Pâques à Paris !!! Il n'était pas question pour...
0
2
6
A Vernier, Claude Champendal (1917-2001), mon oncle, Renée Flohr-Champendal (1913-1990), m...
0
1
6
A la belle époque du camping sauvage. Ma grand-mère, Charlotte Champendal-Glayre (1882-...
0
0
11
Sortie dominicale avec la Chevrolet pour balader les deux grand-mères ravies. Albert, Re...
0
0
14
Repérage
Pension de famille "Tourist-Home" à St-Cergue, rue principale, tout près de la gare. Nou...
0
4
12
Repérage
La mort d'une cheminée..._23
Extrait du journal de ma grand-mère maternelle, Charlotte Champendal-Glayre (1882-1968). « 30 mars 1954\_ Je veux encore raconter la chute de la grande cheminée. Elle mesurait 35 mètres de haut et se trouvait dans les jardins en face de chez Renée (rue Canonnière, quartier du Grand-Pré, Genève). To...
0
0
10
Repérage
Lettre à un soldat_21
Lettre de ma grand-mère, Lina Guillard, épouse Archinard, à son fils Albert, mobilisé dans la Ligne Maginot. Photo sur laquelle on peut voir les deux protagonistes (Lina deuxième et Albert quatrième en partant de gauche) : Belle écriture très lisible, français simple mais impeccable, pas une faut...
0
2
9
Lettre reçue par ma mère, suite à ses nombreux envois à son mari, prisonnier au Stalag VII...
0
2
6
Guerre de 1939-1945. Voici un formulaire de la Croix-Rouge envoyé pour obtenir des nouve...
0
0
6
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
96,743
5,399
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.