Cimetière des Pestiférés au Boéchet

Cimetière des Pestiférés au Boéchet

5 juin 2022
Claire Bärtschi-Flohr

Petite balade dominicale au cimetière des pestiférés, non loin du hameau du Boéchet. Sur le plateau où paissent chevaux et vaches, on découvre un terrain entouré d’un mur de pierres sèches, typique de la région, et, parmi les hautes herbes, quelques tombes abritées par les frondaisons d’arbres vénérables.

notrehistoire.imgix.net/photos...

franchesmontagnes.ch :

Au XVIIe siècle, la région vécut une épidémie de peste qui décima la population. La maladie était si ravageuse que l’on ne trouvait parfois plus personne pour inhumer les corps. On compta même 18 morts dans une seule habitation. Un cimetière fut érigé en dehors de la localité, à l’ouest du Boéchet et on y enterra entre autre le premier curé des Bois, disparu à l’âge de 31 ans, à qui on érigea un crucifix et une pierre gravée du texte suivant : En la mémoire de Thibaud Ory, premier curé des Bois et de tous les fidèles inhumés dans ce cimetière pendant la Peste de 1636.

Quelques décennies plus tard, Londres et l’Angleterre connaissent eux aussi une épidémie de peste. Dans le petit village D’Eyam, dans le Derbyshire, la peste sévit. Elle serait arrivée, dit-on, dans un lot de tissus provenant de Londres et le tailleur du village fut le premier à mourir de la peste.

Quelques villageois s'enfuirent aussitôt et l'autorité spirituelle du village, le révérend William Monpesson, fit partir ses propres enfants. Mais il convainquit les autres villageois de rester chez eux et d'éviter tout contact pour protéger les villages voisins, en établissant eux-mêmes un cordon sanitaire. L'épidémie d'Eyam dura 14 mois jusqu'en octobre-novembre 1666. La communauté enfermée vécut de la charité des villages voisins qui déposaient des provisions sur la ligne. Il y eut 257 victimes, dont Mompesson lui-même, et une centaine de survivants en divers états de choc. (source wikipedia

Et le récit de ce comportement exemplaire a rendu ce village anglais très célèbre.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Claire Bärtschi-Flohr
1,080 contributions
7 juin 2022
120 vues
1 like
0 favori
0 commentaire
4 galeries