Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Le Rhône, Branson et le vignoble de Fully

Le Rhône, Branson et le vignoble de Fully

Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Depuis la rive gauche du Rhône endigué depuis la décision de la 1ère correction en 1862 provoquée par l'innondation exceptionnelle et catastrophique de 1860 (Henri Carron, Assainissement de la plaine de du Rhône depuis 1862), Branson et le vignoble de Fully, Chiboz, l'alpage de Randonne et La Grand-Garde.

A propos des circonstances amenant l'endiguement de 1862, avant sa correction, le cours d'eau bouleverse par ses humeurs des équilibres précaires. Zoom sur le point chaud Riddes-Martigny entre 1780 et 1860**.** Le Rhône en Valais, un fleuve pas si tranquille (Collection Partenariat passé simple-notreHistoire.ch)

Pierre Auguste Chappuis a établi avec le Valais une relation professionnelle en gérant des vignes à Fully et Conthey, il s'y est ajouté, comme souvent chez lui, une relation affective qui ressort bien de ses paysages et des portraits qu'il a faits.

Photographie prise par Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
93,219
4,671
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.