Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
00:00:00
00:01:24

Faire grève malgré la Paix du travail

1992
Collège du travail

Armand Magnin, ouvrier à la robinetterie Similor, militant communiste et représentant syndical dans la métallurgie genevoise, nous parle de la nécessité de faire grève afin d’être pris au sérieux par le patronat. Né en 1920, il entre chez Similor à 17 ans et y travaille jusqu’en 1954, date à laquelle il devient rédacteur au journal communiste La Voix ouvrière. Il deviendra secrétaire général du Parti du travail à Genève dès 1970, puis au niveau national de 1978 à 1987.

Ce témoignage est extrait d'un entretien avec Armand Magnin réalisé en 1992 par Alda de Giorgi en vue de l'exposition C'était pas tous les jours dimanche : vie quotidienne du monde ouvrier, Genève 1890-1950, organisée par le Musée d'ethnographie de Genève et le Collège du travail.

L'entretien complet fait l'objet d'un podcast disponible sur le site du Collège du travail: Voix d’en bas #8 : Armand Magnin (1920-2011), militant syndical communiste

Photo de couverture: Manifestation contre la Paix absolue du travail, Genève, 1er mai 1958. Collège du travail.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Collège du travail
17 contributions
9 septembre 2022
16 vues
2 likes
0 favori
0 commentaire
3 galeries
00:01:24
Partenariats éditoriaux 2022:
Partenaires de soutien:
108,783
6,798
© 2023 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.