Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Lausanne emplacement de la Porte Saint-Etienne

Lausanne emplacement de la Porte Saint-Etienne

1 décembre 2013
A.M. Martin
Anne-Marie Martin-Zürcher

Cette stèle dressée en 1931, indique l'emplacement qu'occupait la porte Saint-Etienne. Voici ce que nous pouvons y lire.

EMPLACEMENT DE LA PORTE SAINT-ETIENNE DEMOLIE EN 1807.

ELLE MARQUAIT LA LIMITE ENTRE LA CITE ET LA VILLE INFERIEURE.

Rue de la Mercerie

Attestée dès 1305, la rue Mercerie, alors rue des Merciers, connut pendant de nombreux siècles un trafic intense par le fait qu'elle constituait le seul accès aisé pour atteindre la Cité depuis la Ville inférieure. On quittait la bannière (quartier) de la Palud pour entrer dans celle de la Cité après avoir franchi la porte Saint-Etienne.

Une stèle dressée en 1931, face au numéro 22, témoigne de l'emplacement qu'occupait cette porte démolie en 1807. C'était l'itinéraire emprunté par la foule des pèlerins ou des hauts dignitaires se rendant à la Cathédrale. Parvenus au haut de la rue Mercerie, sitôt après le numéro 9 actuel, les cortèges bifurquaient à gauche, empruntaient la rue Saint-Etienne et atteignaient le passage de la grande travée, supprimé entre 1499 et 1502.

Les démolitions d'immeubles nécessitées par la construction du Pont Charles-Bessières puis lors de la percée de la rue Pierre-Viret en 1911 ont bouleversé le visage du haut de cette rue.

Fermée à la circulation automobile par décision municipale en 1973, la rue Mercerie acquiert ainsi le statut de rue piétonne. Un aménagement propre à ce type de rue est entrepris en 1999.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Sylvie Bazzanella

    La Cité constituait la Ville-Haute, avec ses lois et ses statuts. La porte Saint-Etienne séparait ce quartier de la Ville inférieure. C'est en 1481, que la Cité et les bannières de la Ville inférieure signent un acte d'union et se soumettent à une seule administration.

1 décembre 2013
731 vues
0 like
0 favori
1 commentaire
2 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
100,724
5,844
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.