Concours photo "La rue, témoin de nos passions": publiez-vous images jusqu'au 25 mars ! Toutes les infos
Repérage
Lausanne - Druey2230

Lausanne - Druey2230

5 mai 2013
Pierrette Frochaux
Pierrette Frochaux-Chevrot

Ce bâtiment centenaire abrite les premiers 50 logements ouvriers de Lausanne.Aux mains d'une même famille pour qui l'esprit du lieu et la qualité de la vie était important avec des loyers maintenus à un niveau relativement peu élevé.

Suite à une succession, un nouveau propriétaire a acquis très rapidement le lot en mars 2012, au nez de la Ville de Lausanne qui aurait pu être intéressée.

Dès lors une association, prévue à la base pour promouvoir la vie collective, des animations et des échanges entre locataires s'est créée. Pour se préparer au pire ??? Le pire, dans la situation de pénurie de logement actuelle est arrivé en août lorsque le nouveau propriétaire a donné leur congé à tous les locataires ! Environ 120 personnes, essentiellement des familles et des personnes âgées, certains locataires depuis plus de 50 ans, se sont retrouvées avec l'angoisse d'être délogées du jour au lendemain. L'association a dès lors modifié son but premier en s'attelant à aider à faire des recours individuels, informer, réunir… et en démontrant l'importance de rester unis.

Le profit maximal sous couvert de travaux semble être le principal mobile du propriétaire. Seuls trois logements ont été quittés depuis l'été, et les nouveaux locataires ont un loyer qui a été doublé ... sans travaux.

Voir : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/52780/

http://www.notrehistoire.ch/photo/view/52777/

BONNE NOUVELLE !
Le 4 avril 2014 l'opposition des locataires a été acceptée et l'autorisation de procéder à ces transformations refusée.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Martine Desarzens

    Merci pour ces trois photos qui nous montrent l'arrogance des propriétaires et la passivité de nos autorités lausannoises! Belle solidarité que j' ai essayé sans succès de créer dans mon ancien immeuble à Passerose 7 à Lausanne, où la plupart des locataires dont certains nés dans l'immeuble, ont reçu leur fin de bail par un nouveau propriétaire qui venait d'hériter de cet immeuble...... Des drames humains, des déracinements, des inégalités, pot de terre contre pot de fer etc......

  • Martine Desarzens
  • Adeline Udry

    Et bien voilà. Avec le fric on peut tout diluer, même la conscience des gens; ça me rappelle le rachat de la BPS par des escrocs, lesquels ont eu de la chance qu'il n'y ait pas eu la brigade financière dans le coin pour consulter les comptes, et surtout les tenants. Il faut cesser de tout gober, de tout accepter. Cela fait plaisir de voir que des gens se bougent pour leur super quartier.

6 mai 2013
995 vues
3 likes
2 favoris
3 commentaires
3 galeries