Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
1921- La voiture Fred Pfister, fondateur de MEUBLES PFISTER

1921- La voiture Fred Pfister, fondateur de MEUBLES PFISTER

1 janvier 1921
Christian Malera

1921 - Première voiture Minerva, radiateur en laiton Cabrid, démarreur à manivelle.

Premier Auto MINERVA, Radiateur laiton, Lampes Carbid, démarreur à manivelle, roue arrière avec freins, batterie hors-bord.

Minerva avait l'unique moteur à coulisses à la place de soupapes.

Au volant Fred. Pfister père, a côté son fils 6 ans en 1921, au fond le grand père Serralonga d'Espagne.

Le moteur était si faible que le fils devait l'alimenter d'oxygène avec la petite pompe fixe en laiton quand il y avait des montées.

Au fond les forêts d'Alsace près de de Bâle déchiquetées par les obus des allemands pendant la première guerre mondiale dont la suisse a été épargnée.

Inoubliable les cris d'alarme quand la gomme rouge du tube menaça d'éclater en sortant des pneus ! Le soir il fallait allumer les lampes à acétylène moyennant des allumettes., quel événement !!

Vécu et raconté par Frédéric Pfister lors de son anniversaire de 90 ans.

La Tour-de-Peilz, 12.3.2005

Fred (Fritz) Pfister était mon grand père maternel, né le 12 mars 1915, il avait 6 ans à cette époque.

Le père de Fred (Fritz) Pfister est Frédéric-Gottlieb Pfister qui est au volant de la voiture, né en 1895 mort en 1962 était le Fondateur de la maison Pfister Meubles.

Voir Frédéric-Gottlieb Pfister : http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30679/

Frédéric-Gottlieb Pfister à eu 3 fils, Fred (Fritz) 1915-2007, Hans: 1917-?, et Ernst 1919-?

Voir les fils de Frédéric-Gottlieb: http://www.notrehistoire.ch/photo/view/30678/

Souvenir raconté par Fred (Fritz) Pfister 2004

Texte retranscrit tel que écrit à la machine,

Commentaire: Fred (Fritz), était de langue maternelle suisse-allemande, et à vécu à la Tour-de-Peilz, jusqu'en 2006, et est décédé en 2007 à Montréal à 92 ans.
Sa femme Yolanda est décédée en 1996, il s'est remarié à 83 ans avec Rosita (de 13 ans plus jeune).

Au commencement furent les prières des grand parents, de Therese Pfister et de ses enfants

LE COMMENCEMENT DES MEUBLES PFISTER

1914 au commencement de la première guerre mondiale 1914-18 entre la France et l'Allemagne, tous les hommes Suisses à l'étranger étaient appelés à retourner à leur patrie pour la servir. Ainsi le père Pfister venait de l'Espagne en Suisse avec sa précieuse Thérésita qui était enceinte de son premier fils Frédéric. Mon père adorait Thérésita selon les lettres qu'il adressait à elle. Elle fut une femme soumise qui ne pouvait pas mentir. Elle avait l'air mignonne comme un enfant qui s'adonne à son marie à plein coeur. Elle était incapable de tricher ou de concevoir n'importe quelle fausseté. Thérésita admirait son Frédéric mari comme une forteresse parce qu'il était très sportif et avait des muscles d'un gorilla. C'était la harmonie parfaite dans l'appartement simple de parterre situé au UNTERER RHEINWEG A BALE.

Papa Pfister rentrant en Suisse a pris la direction de la petite affaire de meubles et d'édredons de ses parents au coin de la Mittlere Rheinbrücke côté petit Bâle ou ils demeuraient directement au bord du Rhin. C'est là que les parents de mon père recevaient des douzaines de réfugiés de tous les pays européens pour les nourrir et; vêtir avec le peu d'argent qu'ils possédaient. Une vraie œuvre chrétienne missionnaire, même sacrificielle.

Papa Pfister qui était un travailleur ardue et sans relâche venait avec des idées modernes d'Espagne. Il comprenait que le temps l'ut arrivé ou l'on pouvait plus avoir du succès en vendant des meubles et literies par pièces. Il fallait des grandes séries et des ventes organisées en bloc pour réussir ! Mais comment acheter des séries importantes sans argent ? les amis d'Espagne Fritz Meyer qui a fondé à l'Aeschenplatz à Bâle la société de "Benzine Avia" et son ami d'Espagne Franz Waerenfels, un banquier très riche et correct lui ont confié ou garanti les capitaux pour commandes des séries importantes de nouveaux modèles de meubles aux prix beaucoup plus bas des achats par pièces.

Frédéric-Gottlieb créa le trousseau complet pour les fiancés. Un succès sûre ! C'est devenu si simple de se marier et aménager une maison !

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Christian Malera
41 contributions
9 janvier 2010
1,287 vues
0 like
0 favori
0 commentaire
5 galeries
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,260
6,402
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.