Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Repérage
L'Inédit
Brantier à Marcelin sur Morges

Brantier à Marcelin sur Morges

Pierre Auguste Chappuis
Philippe Chappuis

Vendanges à Marcelin sur Morges, dans le vignoble de la Ville de Morges, le sourire du brantier. Dans le Dictionnaire suisse romand (Pierre Knecht et André Thibault, Ed. Zoé) sous brantard, ils notent :

" D'après Ernest Schüle, brantard est senti comme terme vaudois, en Valais il n'est en usage que dans le district de Monthey, le vrai mot valaisan est brantier, très répandu au niveau des patois mais aussi courant dans le français de la région Sion/Sierre." Sur notreHistoire.ch, l'entretien avec Ernest Schüle au sujet du devenir du patois en Valais.

Dès 1924, Pierre Auguste Chappuis est venu habiter à Morges avec sa famille, dans la maison de la rue de Lausanne, appelée Beau-Rivage. Il a exercé son activité de Régisseur et a participé à l'activité de la commune en entrant assez vite au conseil communal qui le mènera à la fonction de municipal des Domaines dès 1934

Photographie prise par Pierre Auguste Chappuis

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
102,822
6,154
© 2020 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.