Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
James Vibert. L'Effort humain

James Vibert. L'Effort humain

1 janvier 1937
Louis Guillermin
Marie-Françoise Guillermin

Genève, Parc du B.I.T.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
  • Renata Roveretto

    Chère madame Marie-Françoise Guillermin, merci pour votre partage de cette très impressionnante photographie à la quelle, je me permet d'ajouter un peu d'information sur l'artiste James Vibert :

    James Vibert, né le 15 août 1872 à Carouge, et mort le 2 mai 1942 à Plan-les-Ouates, est un sculpteur suisse.

    Biographie Frère du graveur Pierre-Eugène Vibert, James Vibert est d'abord formé comme ferronnier à l'école des arts industriels de Genève de 1885 à 1887 dirigée par Jules Salmson, puis est diplômé en modelage et en dessin à Lyon. Il revient à Genève en 1889, puis s'installe à Paris en 1892 avec son frère, où il côtoie les poètes symbolistes. Il travaille ensuite comme praticien dans l'atelier d'Auguste Rodin de 1894 à 1898, où il approfondit son lien au symbolisme, dont il est le principal représentant en Suisse.

    À son retour en Suisse en 1903, Vibert devient professeur à l'École des beaux-arts de Genève, où il restera jusqu'en 1935. Il est membre de la commission fédérale des beaux-arts de 1906 à 1908, puis de 1923 à 1926. En 1914, il réalise sur commande une sculpture monumentale pour le Palais fédéral à Berne, le Serment des trois Suisses.

    Franc-maçon, il est membre de la Grande Loge suisse Alpina

    Source d'information Wikipedia

    Avec mes salutations les meilleures, Renata

22 avril 2014
457 vues
1 like
1 favori
1 commentaire
6 galeries
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
107,549
6,698
© 2022 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.