Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Charles-Ferdinand Ramuz et René Morax des écrivains engagés

Charles-Ferdinand Ramuz et René Morax des écrivains engagés

8 septembre 2014
Tous droits réservés. © Bibliothèque Nationale Suisse. © Association Edmond-Bille
Martine Desarzens

Le 6 septembre 1914, l'écrivain zurichois Ernst Zahn doit quitter avec fracas la présidence de la Société des Ecrivains suisses. Un poème qu'il rédige à la gloire de la victoire germanique, intitulé « Sturmlied », a été publié dans la presse allemande. Treize auteurs romands, dont Charles-Ferdinand Ramuz et René Morax, démissionnent alors à grand bruit de la Société en signe de protestation. Cette affaire Zahn est l'un des marqueurs du « fossé » moral qui se creuse au sein de l'intelligentsia helvétique dans cette ouverture de conflit. L'artiste neuchâtelois Edmond Bille publie ici une gravure qui dénonce la soumission de certains hommes de lettres alémaniques, dont Ernst Zahn, à l'Allemagne. Ces deux écrivains étaient des amis de Victor Desarzens.

Légende:
Edmond Bille, « Les vassaux. Comment ils comprennent la neutralité », Au Pays de Tell, Lausanne : Payot 1915.

Je remercie la Bibliothèque Nationale et l'Association Edmond-Bille qui m'ont autorisé a publier cette affiche ainsi que le commentaire ci dessus.

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le Lab
notreHistoire.ch vu à travers des jeux et des expériences singulières !
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
104,318
6,469
© 2021 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.