Nous analysons de façon anonyme les informations de nos visiteurs et membres, afin de leur fournir le meilleur service et satisfaire leurs attentes. Ce site utilise également des cookies, notamment pour analyser le trafic. Vous pouvez spécifier dans votre navigateur les conditions de stockages et d'accès aux cookies. Voir plus.
Un sauvetage au Grand-Saint-Bernard

Un sauvetage au Grand-Saint-Bernard

Carte postale ©Société Graphique Neuchâtel
Sylvie Bazzanella

« L'hospitalité, hors l'extrême nécessité, est un conseil. Recevoir l'étranger en est le premier degré ; mais aller sur les avenues des chemins pour l'inviter, comme le faisait Abraham, c'est un degré plus haut ; et encore plus de se loger dans des lieux périlleux pour héberger, aider et servir les passants : en quoi excella ce grand saint Bernard de Menthon, originaire de ce diocèse, lequel étant issu d'une maison fort illustre habita plusieurs années entre les monts et les cimes de nos Alpes, y assembla plusieurs compagnons, pour attendre, loger, secourir, délivrer des dangers de la tourmente les voyageurs et passants qui seraient morts dans les orages, les neiges et froidures, sans les hospices que ce grand ami de Dieu établit et fonda sur les deux monts qui pour cela sont appelés de son nom, Grand et Petit-Saint-Bernard. »

Saint-François de Sales

Vous devez être connecté/-e pour ajouter un commentaire
Pas de commentaire pour l'instant!
Le réseau notreHistoire
Sponsors et partenaires
94,032
4,764
© 2019 FONSART. Tous droits réservés. Conçu par High on Pixels.